Pellegrini, qui a partagé sur les réseaux sociaux les différents moments de sa quarantaine, avait dû renoncer à participer à la Ligue internationale de natation (ISL) à Budapest.

"J'avais très envie de compétition. J'avais hâte de reprendre une saison normale, et à l'inverse rien, on s'arrête de nouveau. Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer, en vérité j'ai beaucoup pleuré. Nous essaierons de prendre le bon côté des choses", avait souligné la sextuple championne du monde en grand bassin le 15 octobre en annonçant son test positif.

A 32 ans, Pellegrini s'est fixé les Jeux de Tokyo l'été prochain comme dernier objectif avant de probablement mettre fin à son immense carrière. Après le report des JO en 2021, elle avait confirmé en mars qu'elle poursuivait sa carrière pour ce rendez-vous. "On va se préparer au mieux. Espérons que le physique tiendra le coup encore un an", avait lancé la septuple championne du monde (19 mdailles) et championne d'Europe à quatorze reprises (31 médailles).