Floyd Mayweather Jr, à la retraite depuis 2015, continue à célébrer son invincibilité.

Voici un an, presque jour pour jour, Floyd Mayweather Jr avait donné le coup d’envoi, à Anvers, de son European Victory Tour , une tournée sur le Vieux Continent suivant de quelques mois à peine l’annonce de sa retraite sportive. Icône planétaire de la boxe, discipline dont il s’est retiré en étant invaincu à l’issue des 49 combats qu’il a disputés, l’Américain a voulu par ce biais assurer la promotion de son sport, aller à la rencontre de ses fans ("Je veux simplement leur témoigner de l’amour", nous a-t-il assuré ce jour-là) et célébrer avec eux un palmarès aussi brillant que les innombrables bijoux qu’il arbore dans la vie de tous les jours ou les voitures qui se sont accumulées dans les garages de sa propriété.

Car le Pretty Boy des premiers combats pros a rapidement fait place à l’intransigeant Money Mayweather, un pugiliste remarquable et au sens tactique aiguisé doublé d’un redoutable homme d’affaires. Dont le business fera autant parler de lui que ses multiples victoires en championnats du monde.

"Tout le monde n’aime pas Floyd Mayweather, tout le monde ne l’apprécie pas, mais ceux-là, ceux qui ne m’aiment pas, ou ne me connaissent pas, ont le droit d’avoir leur opinion. Pour ma part, j’aime tout le monde !", insista le natif du Michigan, classé au 7erang par le magazine Forbes au sein des plus grosses fortunes du sport.

Cette année encore, Floyd Mayweather, qui se définit comme un "retraité heureux et profitant de la vie", a décidé de multiplier les voyages. Et comme en 2016, sa tournée baptisée The Undefeated Tour - qu’il a entamée le 2 mars en Angleterre où il a mis sur pied des soirées privées - fera une halte en Belgique. Ce sera pour ce dimanche soir lorsque le boxeur et la dizaine de membres de son entourage établiront leurs quartiers dans un espace VIP du Carré, le célèbre club de Willebroek qui aura très certainement des airs de Las Vegas pour l’occasion.

L’occasion pour les fans belges du champion américain venant de fêter ses 40 ans de partager une soirée avec lui (15 euros l’entrée), de l’approcher pour lui serrer la main et de tenter de prendre une photo avec le légendaire boxeur. En sortant un billet de 50 euros, cela ne devrait pas poser de problème : avec Floyd, tout se monnaie !


Un véhicule de sa société incendié

Mauvaise surprise pour Floyd Mayweather et son staff, ce lundi, à Birmingham. Au petit matin, les intéressés ont effectivement retrouvé l’un de leurs véhicules estampillés TMT - The Money Team - complètement calciné devant l’hôtel où ils résidaient. "Les assaillants ont brisé une vitre du véhicule et se sont attaqués au voiturier avant de bouter le feu au van en utilisant un accélérant", a précisé le porte-parole de la police des West Midlands, évoquant un "incendie criminel". Et de poursuivre : "Une enquête est en cours afin de tenter d’identifier les auteurs de cet acte, grâce aux caméras de vidéosurveillance." Qui donc en veut à Floyd Mayweather ? L’ancien boxeur désamorce et en sourit : "Ce n’est pas parce que vous voyez un véhicule avec le logo TMT qu’il m’appartient forcément. Il en existe en Afrique, en Russie, à Dubai… Je vous l’assure : toutes mes voitures sont chez moi, aux États-Unis."


Ses tensions avec Conor McGregor: "Signe le contrat. Signe le contrat !"

L’Américain pourrait se laisser tenter par un combat face à Conor McGregor

Floyd Mayweather va-t-il sortir d’une paisible retraite dorée pour affronter, dans les prochains mois, la star des arts martiaux mixtes, Conor McGregor ? Aussi farfelue paraissait-elle encore tout récemment, l’hypothèse commence tout doucement à prendre corps, l’Américain ayant lui-même publiquement laissé entendre que ce duel l’intéressait. Davantage, sans doute, au plan financier que pour des raisons sportives, vu que l’Irlandais a des compétences et une expérience limitées en boxe anglaise mais qu’il représente une manne potentielle de plusieurs dizaines de millions de dollars.

Tentant, même pour le richissime Money Mayweather qui a amassé plus de 800 millions de dollars sur les rings au cours de sa carrière... "Ce combat fait sens d’un point de vue business", a-t-il admis.

Depuis plusieurs semaines, les deux hommes font en tout cas monter la pression sur les réseaux sociaux, à coups d’allusions plus ou moins voilées, leurs fans respectifs désirant de plus en plus ardemment ce combat qui, selon les points de vue, pourrait se transformer en une véritable humiliation pour le tatoué de l’UFC ou en une surprise retentissante au détriment du quadragénaire américain qui est susceptible de perdre son brevet d’invincibilité dans l’aventure. Mais pour que cette opposition se concrétise, il manque bien sûr le principal : un accord sur les montants mis en jeu et la signature des deux sportifs !

"Signe le contrat. Signe le contrat ! Tu dis que tu es le patron, montre-le et finalisons ce combat", a intimé, en début de semaine, Floyd Mayweather à Conor McGregor, qu’il accuse de vouloir se défiler. "Si Conor McGregor veut vraiment que ce combat se fasse, qu’il arrête d’enfumer tout le monde."

Après un rapide calcul, Mayweather aurait fixé à 100 millions de dollars le montant souhaité pour se produire face à McGregor. Insurmontable ? C’est ce que l’on pensait aussi avant que Mayweather et Pacquiao ne finissent par s’entendre après des négociations ayant duré plusieurs années. Bien trop longtemps...