Le champion du monde Ironman 2013 organise un triathlon mi-distance, le 13 septembre, à Menin. "Une véritable course et non un gala !"

Lorsqu’il y a trois ans, Frederik Van Lierde a annoncé que 2020 serait sa dernière saison professionnelle, il était loin d’imaginer que cette année serait à ce point particulière. Lui qui a l’habitude de tout planifier voit son programme chamboulé par la crise mondiale liée au Coronavirus. Sans compter cette chute, à vélo, qui a laissé, début mars, le Flandrien avec de sérieuses entailles au menton et au front…

"De ce côté-là, ça va mieux ! Je n’ai pas prévu de me présenter au concours Mister Belgium..." sourit Fred, lors d’une vidéo conférence, ce mardi, dont le but était de préciser comment il envisageait de mettre un terme à sa carrière pro et, surtout, de dire adieu au public belge. "Tout d’abord, un mot sur les circonstances actuelles : j’espère que nous nous sortirons au plus vite et au mieux de cette crise ! Et que notre vie reprendra son cours normal… En ce qui me concerne, sportivement, je vous invite le 13 septembre, à Menin, pour un triathlon mi-distance, une véritable course et non un gala !"

Cette épreuve, Frederik l’organisera donc chez lui, à Menin. En attendant, comme les sportifs du monde entier, il est vraiment dans l’expectative, tant au niveau de ses entraînements que de ses compétitions.

"J’essaie de garder la forme, mais ce n’est pas évident, mentalement, de s’entraîner sans avoir d’objectifs précis. Et je pense que c’est pareil pour tous ceux qui préparent les Jeux de Tokyo. Ce n’est un secret pour personne que l’Ironman de Nice (NdlR : toujours prévu le 14 juin) est le dernier grand objectif de ma carrière, mais je ne sais pas s’il aura bien lieu… Beaucoup de compétitions sont déjà reportées à l’automne."

En octobre a également lieu l’Ironman d’Hawaï…

"Hawaï, c’est terminé pour moi. Je n’ai plus rien à y prouver. Je l’ai gagné en 2013 et ça, personne ne pourra me l’enlever ! C’est l’un des meilleurs souvenirs de ma carrière."

Tout comme Frederik repousse l’idée de continuer en 2021…

"J’ai d’autres projets. D’abord, à l’Armée, où je passerai les examens pour devenir sous-officier. Ensuite, j’envisage également de devenir entraîneur. Mais on en reparlera !"

Auparavant, le Flandrien, qui fêtera ses 41 ans le 25 mai, souhaite boucler la boucle. "C’est à Menin, il y a 25 ans, que j’ai débuté le triathlon, sur la distance olympique. Le début d’une formidable aventure humaine !" Dont la fin est donc programmée le 13 septembre. Et nul doute qu’ils seront très nombreux à venir rivaliser avec Fred… "Mais ce sera un au-revoir, pas un adieu !"