Tournée à Avoriaz pendant le confinement, cette vidéo, nous emporte sur les hauteurs de la station, nous fait glisser le long d'un cable de télésiège et on frole les immeubles de cette station emblématique construite il y a 50 ans .
« Je connais la station depuis que je suis enfant, et j'ai toujours eu l'idée de travailler sur un projet ici. J'ai volé ici en 2016 et j'ai senti le potentiel. En raison du confinement, la station de ski était déserte, donc en termes de timing, c'était idéal ! » explique Valentin Delluc
Bien sûr, ces grands projets exigent une préparation très spécifique, tant en termes d'entraînement que de logistique. « Il a fallu beaucoup de machines et de travail pour construire tous les modules », confirme Valentin. « Cela a demandé plus d'organisation pour obtenir les autorisations nécessaires et pour planifier et tester le tout. J'ai fait des vols d'entraînement depuis janvier pour pouvoir savoir où nous devions placer les kickers et les pièces murales.»
«la descente sur des câbles de télésièges est impressionnant, mais ce n'est pas ce qui a causé le plus de problèmes. Le wall ride était très délicat car je ne voulais pas que ma voile reste coincée », explique le Speedrider. « Il y avait un balcon au-dessus du mur que nous avions installé, et j'ai vraiment dû déplacer ma voile sur le côté pour qu'elle ne s'y accroche pas. C'était assez technique et je devais être très précis. »Un autre paramètre à prendre en compte était le vent. « En speedriding, le vent est extrêmement important. En haute montagne, il y a parfois des vents de 30 km/h, mais comme tout est plus ou moins lisse et qu'il n'y a pas de bâtiments, il est possible de contrôler cela. Ici, à 10 km/h, c'était déjà très turbulent. Il a fallu beaucoup de concentration et une bonne préparation. Mission accomplie ! » et quelle belle mission ! En dehors de ces images incroyable, on découvre Avoriaz par temps de pandémie, et le speedriding dans toute sa splendeur. From Avoriaz with love est un moment de plein air, de découverte et de belles sensations extrêmes !