Après ses deux défaites contre l’Italie et le Monténégro, la Belgique se doit de terminer sa phase de qualification sur une bonne note, afin de conserver l’espoir de se qualifier pour le prochain Euro. Si le match contre la Squadra n’est pas décisif, il peut permettre aux Mini-Diables de faire le plein de confiance, avant leur déplacement en Finlande.

Face à l’ogre du groupe, les Belges doivent se passer des services de Steven Dillien, positif à son test Covid-19. Les visités réalisaient un excellent début de rencontre, avec une saine agressivité. Si Sababti touchait le cadre, Diniz était plus chanceux, après un excellent travail de Rahou : 1-0 ! 
Le pressing haut des Mini-Diables posait des soucis aux Italiens. Dans la foulée, Ghislandi doublait la mise ! Massimiliano Bellarte, ex-coach de Gooik et sélectionneur de la Squadra, optait pour un temps mort, afin de trouver la parade !
 
La montée de Musumeci donnait de l’air aux visiteurs. Ils réduisaient même l’écart. Mais c’était sans compter sur ce diable de Rahou. En mal de temps de jeu en Italie, le meilleur joueur belge avait à cœur de briller. Sa lucarne était une formidable réponse à ses détracteurs : 3-1 ! 
 
Les Italiens n’en menaient pas large. Ils devaient même opter pour le gardien volant durant quatre minutes. Malheureusement pour la Belgique, elle craquait à 22 secondes de la pause : 3-2 !
Dès la reprise, les Belges jouaient avec leur bonheur et galvaudaient une énorme occasion. Heureusement pour les Mini-Diables, l’Italie ne passait pas la seconde, dans le jeu. Par contre, l’agressivité montait d’un cran. La Squadra multipliait les fautes. Il optait à nouveau pour le gardien volant. Leo en profitait pour réaliser un superbe lob : 4-2 ! 
Ce but était précieux. Les Italiens perdaient le fil et devaient prendre tous les risques. Leo, encore lui, en profitait pour mettre les Belges à l’abri.
 
Mais l’Italie ne voulait pas abdiquer. Alano réduisait l’écart. Il restait sept minutes à jouer. Mais Idrissi repoussait les assauts adverses. Mais ce dernier sortait une minute, le temps de se faire soigner. La Squadra revenait à un petit but… A la 39e, malgré un but vide, Diniz loupait la balle du K.O. Heureusement pour les Belges, De Matos touchait le cadre. La Belgique l’emportait 5-4. Un succès précieux, avant un dernier match en Finlande, le 13 avril prochain !

Buts : 3e Diniz (1-0), 5e Ghislandi (2-0), 6e Musumeci (2-1), 10e Rahou (3-1), 20e De Matos (3-2), 29e et 31e Leo (5-2), 33e Alano (5-3), 37e Musumeci (5-4)

Classement :
Italie (5 matchs) : 12 points
Belgique (5 matchs) : 7 points
Finlande (4 matchs) : 4 points
Monténégro (4 matchs) : 3 points