Les nouveaux défis de Nicolas Colsaerts avec sa maladie rénale rare

Diminué par un problème rénal, le Bruxellois n’aborde pas la saison au mieux de sa forme.

Les nouveaux défis de Nicolas Colsaerts avec sa maladie rénale rare
©BELGA

Nicolas Colsaerts a repris le chemin de l'entraînement et déposera ce jeudi, comme prévu, sa balle sur le tee n° 1 de l'Abu Dhabi Championship. Mais le "Belgian Bomber" n'est pas au meilleur de sa forme physique. Certes, le traitement de sa maladie rénale rare (néphropathie membraneuse primaire), découverte en décembre au hasard d'une analyse de routine, porte ses fruits. Mais sa préparation a logiquement été perturbée et il doit faire très attention en raison de sa fragilité immunitaire. "Ces trois prochaines semaines, il va participer aux tournois d'Abu Dhabi, de Dubaï et de Ras al Khaimah, qui ont tous lieu aux Émirats arabes unis. Il prendra ensuite du repos pour subir la deuxième partie de son traitement (injections de Rituximab)", résume Vincent Borremans, son manager.

Colsaerts est désormais installé à Dubaï avec son épouse Rachel et ses deux jeunes enfants, Jackson et Oliver. Cela va lui faciliter la vie dans les prochaines semaines. Il espère ensuite être pleinement rétabli pour voyager normalement lors des tournois du printemps en Europe. Sportivement, cette saison 2022 est, en effet, très importante pour la suite de sa carrière. Ses trois années d’exemption liées à sa victoire à l’Open de France en 2019 arrivent à échéance à la fin de l’année. Il se doit dès lors de terminer dans le top 120 européen pour conserver sa place sur le premier circuit européen. Un vrai challenge.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be