Thomas Pieters peut toujours rêver d’un sacre "à la maison" !

Au Soudal Open, c’est un Ukrainien de 14 ans, installé en Belgique, qui tient la vedette

Thomas Pieters peut toujours rêver d’un sacre "à la maison" !
©BELGA
Le couperet est tombé et, parmi le contingent de joueurs belges, seul Thomas Pieters a réussi à passer le cut...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité