Agé de 29 ans, il a rendu une carte finale de -10, devançant d'un coup l'Américain Will Zalatoris, auteur d'une superbe performance pour sa toute première participation, et de trois coups ses compatriotes Xander Schauffele et Jordan Spieth.

Succédant à l'Américain Dustin Johnson au palmarès, le 25e joueur mondial, qui devrait faire un bond significatif dans les hauteurs du classement, compte désormais six titres en USPGA, dont deux Championnats du monde WGC, qui lui avaient valu de se hisser au 2e rang mondial en 2017.

Mais cette victoire est sans discussion la plus prestigieuse de toutes, venant récompenser un joueur aussi talentueux que discret, qui a connu les places d'honneur dans les Majeurs (5e au Masters 2015, 2e de l'US Open 2017, 4e du Championnat PGA 2016, 6e du British Open 2013).

Ce sacre en Géorgie est le premier pour un golfeur venant du "pays du soleil levant", dont il était déjà un pionnier, en ceci qu'il fut le premier amateur de son pays à y prendre part en 2011 et le seul à y passer le cut, finissant alors 27e et remportant la Coupe d'Argent, décernée au meilleur non professionnel en lice.

Classement final (par 72):

1. Hideki Matsuyama (Jap) 278=69-71-65-73 -10

2. Will Zalatoris (USA) 279=70-68-71-70

3. Jordan Spieth (USA) 281=71-68-72-70

. Xander Schauffele (USA) 281=72-69-68-72

5. Jon Rahm (Esp) 282=72-72-72-66

. Marc Leishman (Aus) 282=72-67-70-73

7. Justin Rose (Ang) 283=65-72-72-74

8. Patrick Reed (USA) 284=70-75-70-69

. Corey Conners (Can) 284=73-69-68-74

10. Cameron Smith (Aus) 285=74-68-73-70