Pieters, Detry et Colsaerts participent, dès ce jeudi, à leur premier tournoi de la saison…2020.

A peine la saison 2019 terminée et revoilà déjà Thomas Pieters, Thomas Detry et Nicolas Colsaerts à l’ouvrage. Les trois champions belges participent, dès ce jeudi, à l’Open de l’Ile Maurice, un tournoi qui a la particularité de faire partie à la fois de l’European Tour, de l’Asian Tour et du Sunshine Tour.

L’épreuve se disputera sur le parcours de l’Heritage GC, à Bel Ombre, au Sud de l’Ile. Balisé par les palmiers, ce parkland (par 71 de 6387 m) a été dessiné par l’architecte Peter Matkovitch. Il propose des vues improbables sur le lagon et dégage, comme il se doit, un petit parfum de paradis.

L’exercice 2020 de l’European Tour n’a pas attendu le début de l‘année civile pour prendre son envol. Le Dunhill Championship, qui s’est disputé la semaine dernière (victoire de l’Espagnol Larrazabal) en Afrique du Sud, a donné le coup d’envoi d’une saison qui s’annonce très copieuse. Aux tournois habituels s’ajouteront, en effet, les Jeux Olympiques (où le golf a retrouvé sa place) et la Ryder Cup.

L’Open de l’Ile Maurice ne fait évidemment pas partie des rendez-vous les plus importants. Il est néanmoins doté d’un million d’euros de prize money et bénéficie d’un beau plateau avec les présences de quelques grosses pointures comme les Sud-Africains George Coetze, Justin Harding, Zander Lombard et Christiaan Bezuidenhout, les Français Benjamin Hebert, Romain Langasque, Raphael Jacquelin et Gregory Havret, l’Espagnol Gonzalo Fernandez Castano, l’Allemand Marcel Siem, l’Ecossais Paul Lawrie ou les Anglais Richard Bland, Lee Slattery ou David Howell.

Les trois champions font aussi partie des grands favoris de l’épreuve. Même si cette escapade sous les Tropiques de l’océan Indien a un petit air de vacances, Thomas Pieters, Thomas Detry et Nicolas Colsaerts sont parfaitement conscients que l’épreuve rapporte de bons points dans les différents classements. Pour bien terminer l’année, il n’y a pas meilleure adresse !

En 2019, Thomas Pieters a remporté le Masters de Tchéquie et Nicolas Colsaerts l’Open de France. Et si Thomas Detry – souvent placé mais jamais gagnant - s’offrait son premier trophée sur l’European Tour, histoire de compléter le tiercé gagnant du swing belge ?