C’est une déception : Thomas Detry et Thomas Pieters n’ont pas réussi à passer le cut du PGA Championship, deuxième tournoi du Grand Chelem de l’année qui se dispute sur le parcours Ocean Course (par 72) de Kiawah Island (Caroline du Sud).

Le Bruxellois s’est battu jusqu’au bout pour être présent ce week-end. Vendredi, au départ du trou n°15, il était encore dans les clous pour passer le cut. Un bogey sur ce par 4, puis un autre sur le finishing hole ont malheureusement ruiné ses espoirs. Avec un score de +7 après 36 trous, Detry échoue à deux longueurs du couperet.

Pas de regret, en revanche, pour Thomas Pieters qui est passé complètement à côté de son tournoi. Après avoir signé une carte de 74 le premier jour, l’Anversois a sombré lors du deuxième tour, rentrant un score hallucinant de 84 pour un total de +16.

Certes, les conditions climatiques étaient compliquées avec beaucoup de vent. Mais c’était vrai pour tout le monde. Et T.P. devra, forcément, tirer les leçons de cette contre-performance.

A l’aube du « moving day » de ce samedi, c’est le vétéran Phil Mickelson, 50 ans, qui est en tête à 5 sous le par. Usant de son expérience et de de son talent pour dompter les pièges du links de Kiawah Island, le gaucher magicien a offert un vrai récital de coups gagnants. Il partage la tête avec le Sud-Africain Louis Oosthuizen (qui a joué les deux premiers tours avec Thomas Detry). Mais les deux hommes ont une meute de poursuivants à leurs trousses. Brooks Koepka pointe notamment à seulement un petit coup !

Plusieurs grands favoris sont déjà éliminés, à l’image du numéro un mondial Dustin Johnson ou de Justin Thomas, Xander Schauffele ou Tommy Fleetwood.