Thomas Detry est devenu, ce lundi, le n°1 belge au ranking mondial. Grâce à sa quatrième place au Cyprus Showdown, le Bruxellois pointe désormais à la 77e place de la hiérarchie et précède donc Thomas Pieters, actuellement 82e.

C’est la première fois que Thomas Detry se hisse au rang de « number one » national. Cette promotion est, dans l’absolu, assez anecdotique. Mais elle symbolise parfaitement la régularité et la progression constante du protégé de Michel Vanmeerbeek et Jérôme Theunis.

Ses statistiques sont d’ailleurs impressionnantes. Cette année, en 18 tournois, il a signé cinq Top 5 sur l’European Tour et n’a manqué qu’un seul cut. A la Race to Dubaï, équivalent du classement européen de la saison, il occupe aujourd’hui la quatorzième place et est donc assuré de participer au DP World Championship, bouquet final de l’année qui réunira, en décembre, les soixante premiers.

"Tous mes objectifs de la saison ont été atteint; il ne me manque plus que ce premier titre sur l’European Tour" confie le jeune champion de 27 ans qui n’entend évidemment pas en rester là. Souvent idéalement placé pour remporter la victoire, Detry n’a jusqu’ici pas réussi à porter l’estocade. Manque de réussite ? Sans doute. Mais il peut aussi encore clairement progresser dans la gestion de ses émotions sous pression et dans les moments décisifs. Ce sera son grand défi en 2021.