Le National Championship avait lieu à Hasselt notamment en présence de pointures qui font rêver ce surdoué des greens. Car, malgré son jeune âge, il joue depuis des années, montre des aptitudes exceptionnelles, continue à progresser et rêve d’une carrière professionnelle comme Thomas Detry, Nicolas Colsaerts ou encore Thomas Pieters.

Comme dit auparavant, Hugo a bien du mérite à avoir maintenu son niveau de jeu car tous les grands événéments auxquels il aurait dû participer ont été annulés un par un : Internationaux de France U14 à Chantilly, European Championship Kids Golf en Ecosse, l’International de Waterloo ou encore l’Evian Junior Cup. Actuellement 4e du ranking européen U14, il avait de belles cartes à jouer.

A Hasselt, le joueur du golf de Rigenée (Villers-la-Ville) n’a laissé que des miettes à la concurrence en s’imposant sur trois tours avec sept coups d’avance.

« J’aurais pu mieux jouer, dit-il. J’ai parfois manqué un peu de réussite mais je suis ravi d’avoir décroché ce titre après une saison très particulière. »

Hugo met tous les atouts de son côté pour aller le plus loin possible. A ses 18 ans, il espère intégrer une université américaine pour y parfaire sa formation golfique (pour l’heure, il est en 2eme humanité à l’Institut Saint-Jean Baptiste de Wavre). Pour l’heure, il est entouré d’une équipe de pros expérimentés comme Jérôme Theunis, Michel Vanmeerbeek, Simon Desmedt mais aussi Dominique Monami pour la préparation mentale et Emmanuel Spies pour le physique. Car, à l’âge de 13 ans, il n’a évidemment pas encore atteint sa maturité physique. Or, le National de ce week-end a demandé de la concentration mais aussi de gérer intelligemment les températures. Mine de rien, ils ont joué près de 15 heures sur deux jours.