La crise sanitaire vécue en Europe et le rebond que l'on connait actuellement a poussé la Fédération européenne à revoir sa position et à reporter les matches internationaux prévus la semaine prochaine.

Les Red Wolves seront donc au repos alors qu'ils devaient se retrouver dans les prochains jours pour affronter la France (le 5 novembre en France) et la Serbie (à Hasselt le 7 novembre) pour lancer la campagne qualificative de l'Euro 2022.

"L’EHF a pris cette décision à la suite du dernier courrier de l’URBH l’informant de l'état actuel de la crise sanitaire dans notre pays et des mesures de quarantaine obligatoire qui y sont liées si nous devons jouer un match à l’étranger", indique le communiqué de la fédération belge.

"Bien sûr, nous aurions préféré jouer les matchs internationaux prévus la semaine prochaine, mais au vu de la situation actuelle persistante dans notre pays, cela n'aurait pas été possible et aurait été irresponsable", déclare Jean-François Hannosset, président de l’URBH. "Je suis convaincu que l’EHF a correctement évalué la situation critique dans laquelle nous nous trouvons et a réagi de manière adéquate. Comme nous, ils donnent la priorité à la santé publique nationale et à celle de nos acteurs et de notre personnel. Je leur en suis reconnaissant. Il faut du courage pour prendre une telle décision".

Les nouvelles dates doivent encore être fixées.