Il laisse un très bel héritage

Thibaut Vinel
Il laisse un très bel héritage
©spo

Le sélectionneur fédéral Adam Commens a démissionné de son poste et retourne en Australie

Hockey

BRUXELLES Mini-séisme dans les rangs de l’équipe nationale messieurs hier sur le coup de 16h00. Deux semaines après avoir confirmé qu’il mènerait la Belgique jusqu’aux JO, quelques jours après le stage du Belgian Olympic Team à Lanzarote, 24 heures après avoir conduit la Belgique vers le succès face aux Pays-Bas (3-4), Adam Commens a décidé de quitter, après trois ans de bons et loyaux services, la tête des Red Lions .

Déçu et surpris, le président de l’ARBH n’est pas amer. Il est vrai que le désormais ancien sélectionneur – même s’il a un préavis de 3 mois – a géré cette transition de manière très professionnelle.

Légitiment déçu par la perte d’un élément de valeur, Marc Coudron comprend ce choix délicat. “Il a reçu la possibilité de diriger l’une des équipes dames les plus compétitives au monde, qui plus est, celle de son pays. Il devait sauter sur cette occasion qui ne se représenterait peut-être pas deux fois. Il accomplira un rêve. Je sais qu’il regrettait que ce projet lui tombe dessus un peu plus tôt que prévu.”

Arrivé au chevet d’une équipe meurtrie par son échec au Champion’s Challenge à Boom, Adam Commens a réalisé un exploit de taille en faisant grimper son équipe sur la troisième marche européenne à Manchester, synonyme de qualification pour les Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Il a mis fin à 32 années de disette. “Il a aussi accompli un travail de fond gigantesque” , ajoute Marc Coudron.

Ce revirement de situation risque de déstabiliser un grou- pe qui est appelé à monter en puissance dans les prochains mois pour décrocher l’été prochain son ticket olympique.

L’ARBH ne veut pas commettre d’erreur de casting. Qu’il soit belge ou étranger, il participera au stage en Nouvelle-Zélande en février.



© La Dernière Heure 2010

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be