Le Watducks au caractère

J.-F. J.
Le Watducks au caractère
©Philippe Demaret

Il a fait un grand pas vers le play-off au Racing

UCCLE Menés à la marque après une première mi-temps très disputée, les Canards gagnèrent la bataille de l’entrejeu et ne furent pas longs à renverser la vapeur dans un duel qui resta passionnant jusqu’au bout.

Le round d’observation fut réduit au strict minimum : sur une passe en profondeur de Tom Boon, Vanneste se retrouva libre de tout marquage pour ouvrir la marque. Les Rats ne profitèrent pas longtemps de cet avantage : après que Boccard eut été contré par Gucassoff, le Watducks obtint son premier pc que Chouchou De Saedeleer tira et que Montelli dévia dans le plafond (1-1). Un début prometteur, d’autant que Charlier s’en alla reprendre un service de De Mot à peine entré au jeu (2-1).

Changement de décor à la reprise : alors que Vanasch venait de repousser un tir de Boon, Luycx amorça une contre-attaque et tira une première fois. Gucassoff repoussa son essai, ainsi que le rebond de Cosyns, mais ce dernier rétablit l’égalité à sa 3e tentative sous l’oeil apathique de la défense locale (2-2). Le match basculait : cinq minutes plus tard, une attaque modèle via Montelli et Th. De Saedeleer permettait à Dohmen, à l’affût au 2e montant, de donner l’avance aux Waterlootis (2-3). Peu après, Charlier bénéficia d’un avantage sur une percée en force mais en bout de course, il ne put en profiter.

La fin de match fut tendue : le Racing eut l’occasion de tirer deux pc mais Van Hove sauva le premier essai de Boon sur la ligne et le deuxième fut mal bloqué. Trois minutes plus tard ce fut au tour des Waterlootis d’obtenir un 3e pc : une fois encore abandonné par ses défenseurs, Jeremy Gucassoff dut s’incliner au 2e rebond (2-4). Le dernier baroud d’honneur de Charlier vint trop tard pour infléchir le destin. Pascal Kina commentait : “Je pense que notre victoire est méritée. Le Racing a marqué à quasi 100 % en 1re mi-temps mais on a gardé l’esprit pour combiner, faire circuler la balle et être patient. Au match aller, on avait gagné en étant dominés, ici pas. Tout le monde regarde dans la même direction.”



© La Dernière Heure 2011

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be