Euro Hockey League : mission impossible pour la Gantoise

La Gantoise rencontrait la tenante du titre, vainqueur à de nombreuses reprises de cette EHL et composées par une majorité d’internationales, dont la terrible Frédérique Matla. Les Belges s’alignaient toujours sans Gerniers et jouaient à 14, la jeune Degezelle ne montant pas ; les Néerlandaises jouaient à 17 : une fameuse différence de noyau.

Philippe Demaret
Euro Hockey League : mission impossible pour la Gantoise
©Frank Uijlenbroek

's Hertogenbosch-Gantoise 2-0

Après une première incursion dans la moitié de terrain de Den Bosch et un long corner obtenu, les joueuses de Kevan Demartinis devaient subir un premier assaut après 4 minutes et un centre de Matla repris de près par Krekelaar. Mme Meister demandait un révision vidéo et effectivement, Matla avait pris la balle en back stick : le but était annulé. Le jeu repartait dans l’autre sens, avec de belles phases développées par les Gantoises. Les interceptions néerlandaises étaient fréquentes, les belges également : le jeu était plutôt fermé. A la 14e, deux attaques consécutives offraient à Den Bosch son premier pc de la rencontre : Vanden Borre bloquait la balle du pied et sur le second pc, De Rijck repoussait du sabot. Sur le buzzer, Matla ratait une reprise peu devant le but. Fin du premier quart plutôt équilibré.

A la 19e, au plus fort du press néerlandais, van Geffen envoyait un tir de près en revers : De Rijck repoussait en long. Sur al phase qui suivait, Den Bosch obtenait son 3e pc, bien contré par De Rijck. A la 20e, nouveau pc néerlandais avec Matla sur le banc : Fernig tirait à côté. L'orage passé, la Gantoise repartait avec un jeu bien construit et prudent. Comme face à Surbiton, Oviedo et Sina étaient très présentes dans le jeu et gênaient fortement les évolutions de Den Bosch. Cela n'empêchait toutefois pas un nouveau pc contre : l'appel à la vidéo de Vanden Borre annulait le pc et le transforme en long corner. La pression restait sur la défense belge et les sorties de défense se faisaient plus rares. La pause était atteinte sur un joli nul blanc : les Gantoises pouvaient s'en féliciter.
Dès le début de la seconde mi-temps, énorme occasion pour van der Plas et Krekelaar juste devant De Rijck. Le press de Den Bosch était intense : la vitesse d'exécution est montée d'un cran. Mais quelle défense de la part de la ligne arrière, non seulement de la part des 4 arrières mais aussi des milieux qui coupent bien les attaques. A la 37e, S. Vanden Borre effectuait un long run vers l'avant, mais au bout de sa course, elle tombait et se tordait le genou : elle sortait en boîtant. A la 38e, Den Bosch obtenait son 5e pc et une phase sur Krekelaar était concluante (1-0). Il n'y en avait plus que pour les noir et jaune : elles en parvenaient toutefois pas à conclure avec les derniers gestes contrés par un stick belge. A la 44e, Schreurs descendant sur la droite se faisait contrer fautivement dans le cercle ; premier pc belge qui était contré assez facilement en l'absence de S. Vanden Borre, le genou dans la glace sur le banc. Fin du 3e quart.

Après 15 secondes en dernier quart, nouveau pc et De Rijck contrait proprement le sleep de Matla. 30 secondes plus tard, nouveau pc et cette fois, Matla marquait enfin son pc directement (2-0), au plus mauvais moment. Le match était plié : il restait à la Gantoise à limiter la casse. La rencontre diminuait de rythme, mais toujours avec Den Bosch à l’attaque : il obtenait son 7e pc à la 53e minute ; pc doublé et contré par Brasseur qui exécutait parfaitement son rôle de première sorteuse. 54e minute : 9e pc et tir à côté de Welten. La Gantoise limitait cette défaite à 2 buts, honorable en soi ; mais la blessure de Stephanie Vanden Borre était la mauvaise nouvelle de cette rencontre. Un handicap pour la rencontre finale de lundi.

Gantoise : De Ryck ; Brasseur, S. Vanden Borre, Makhotkina, A.-S. Vanden Borre ; Gaspari, Nelen, Sinia ; Schreurs, Ballenghien, Oviedo ; puis Lanckneus, Roels, Van Hecke,
Den Bosch : Koning ; Fernig, van der Plas, Van der Veerdonck, Keetels, Nunnink ; Sanders, Koolen, Matla, Burg, Welten, Van Geffen ; puis Krekelaar, van der Hoek, Oonk, Omrani, de Wit, Reijnen
Arbitre : Mme Meister (Allemagne) et Makar (Croatie)
Carte verte : 31e van Geffen
Les buts : 38e Krekelaar sur pc (1-0), 46e Matla sur pc (2-0)
Penalty corner : Den Bosch (2/9), Gantoise (0/1)

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be