Pro League: les Red Panthers s'imposent 3-1 contre la Chine

Les Red Panthers contrôlent avec lucidité les Chinoises tout en profitant au maximum de leurs occasions de but : un bel exercice !

Philippe Demaret
Pro League: les Red Panthers s'imposent 3-1 contre la Chine
©BELGA

Belgique – Chine 3-1

Belgique : Sotgiu, Brasseur, Breyne, Duquesne, Hillewaert ; Englebert, Leclef, Limauge, Struijk, Vandermeiren, Raye, Ballenghien, puis De Mot, Marien, 't Serstevens, Vanden Borre, Versavel et Picard.
Chine : Liu ; Li J., Gu ; Li H., Chen L., Wang, Ma ; Yuan, Zhang Y., Luo, Zhang X., puis Zhu, Chen Y., Liang, Fan, Zheng J. et Li X.

Arbitres : Mlle Martin-Schmets et Liu
Carte verte : 47e Duquesne
Les buts : 12e Englebert (1-0), 15e t Serstevens (2-0), 32e Struijk (3-0), 54e Y. Zhang sur pc (3-1)
Penalty corner : Belgique 0/1 Chine 1/6

Q1 Après 17 secondes, les Panthers obtenaient leur premier pc mais la phase avec Vanden Borre et Englebert était repoussée par la gardienne Liu. Réponse chinoise après 2 36'' et un non-respect des 5 mètres : le pc était mal stoppé et repoussé après un gros cafouillage. Les Chinoises prenaient doucement l'ascendant concentrant leurs actions dans la moitié de terrain belge. A la 7e minute, 't Serstevens descendait sur la droite et rentrait dans le cercle : elle centrait en retrait et s'en suivait un carambolage suivi d'un smash dans le but : malheureusement, Mlle Martin-Schmets sifflait stroke au moment du smash. L'appel à la vidéo annulait la décision et on repartait avec un dégagement pour la Chine : belle occasion manquée. A la 8e minute, Versavel plongeait un rien trop court pour dévier la balle dans le but. A la 9e minute, nouvelle attaque belge et pc :le sleep de Ballenghien était dévié en long corner. Les Belges pressaient et sur un long tir –lumineux- de Leclef, Englebert recevait la balle en tête de cercle et décochait un revers cosmique (1-0). A une seconde de la fin du quart, Struijk débordait sur la droite et envoyait une balle sautillante que personne ne parvenait à dominer, sauf t'Serstevens qui ne manquait pas l'occasion (2-0).

Q2 A la reprise, une phase Ballenghien-Englebert-De Mot se terminait avec un push raté de la dernière nommée. Les Chinoises se rebiffèrent et le jeu devenait plus dur, avec pas mal de coups de sticks : le physique allait parler. A la 25e, Ballenghien tirait en revers mais son tir était jugé dangereux. A la 26e, Vanden Borre commettait une faute sanctionnée d'un pc : la balle était arrêtée du corps par la même joueuse : stroke. Gu, spécialiste pourtant, voyait la balle proprement arrêtée par Picard. Les Belges gardaient la balle et terminait la mi-temps avec ce bel avantage.

Q3
Après 80 secondes d'un 3e quart qui débutait avec une Chine accélérant le rythme, Marien rentrait en possession de la balle près du cercle et venait au contact de la gardienne qui repoussait dans le stick de Struijk (3-0). A la 35e minute, Zhong se voyait offrir une occasion 3 étoiles, mais elle manquait de lucidité. Les Panthers gardaient un maximum la balle et se facilitaient ainsi la tâche ; lorsque les Chinoises contre-attaquaient par surprise, il se trouvait toujours une Brasseur ou une Hillewaert pour contrer, et une Leclef, auteur d'une bonne rentrée, pour relancer.

Q4 Les Chinoises redémarraient à nouveau à toute allure et obtenaient leur 2e pc après une minute : Gu semblait vraiment aimer la jambe gauche de Picard qui sortait à nouveau victorieuse de la phase. Sur une phase anodine, la Chine réclamait un pc et la vidéo le lui accordait : De Mot sortait bien et écartait l'envoi en long corner. La Chine insistait et obtenait son 4e pc à la 54e minute : Y. Zhang surprenait la gardienne belge (3-1). Les 5 dernières minutes allaient être solides avec des Chinoises très pressantes et jouant à toute allure. Les Belges restaient tout de même calmes mais ne pouvaient éviter un pc à une minute du terme. La balle était stoppée sur la ligne par Vanden Borre. A 18 secondes du terme, nouveau pc pour un kick de Duquesne : il est vrai que la lumière n'était pas terrible. L'envoi de Gu était arrêté du gant par Picard. Victoire finale des Red Panthers, méritée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be