Les Red Panthers partagent contre la Chine (1-1) avant de s'incliner aux shoot-out

Raoul Ehren chamboulait sa composition par rapport au match de la veille puisque Struijk, Vanden Borre, Englebert, 'T serstevens ou encore Hillewaert étaient mises au repos. Nelen, Gerniers, Rasir, Puvrez et Blockmans intégraient le noyau de 18 joueuses.

Damien Russel
Les Red Panthers partagent contre la Chine (1-1) avant de s'incliner aux shoot-out
©BELGA

Le premier quart était stérile en termes d'occasions franches. Il s'agissait plutôt d'un combat pour la maîtrise du milieu du terrain. La Chine jouait de manière organisée et voulait éviter de se faire punir comme la veille. Les gardiennes ne touchaient pas la balle durant le premier quart. Le seul fait marquant est la carte verte écopée par Alix Gerniers. A la 14e, un centre tir passait devant le but de Picard.

D'Hooghe, montée au jeu en début de second quart, était la première gardienne à toucher la balle en sortant sur une passe en profondeur. La Chine prenait l'ascendant sur la rencontre et D'Hooghe sortait le grand jeu en arrêtant du sabot un essai en revers d'une attaquante chinoise. Sur la suite de l'action, la balle montait et la Chine faisait appel à l'arbitrage vidéo pour obtenir un pc. L'appel était confirmé. La Chine ouvrait le score d'un beau sleep à la droite de D'Hooghe par Bingfeng. GU. Les transmissions n'étaient pas toujours bonnes entre les joueuses belges qui n'arrivaient pas à créer du danger devant le but chinois. A la 25e, le duo gantois Nelen-Gerniers provoquait le premier pc belge de la rencontre. Blockmans cherchait la déviation de Gerniers sans réussite. Peu après, Gerniers obtenait un stroke mais la Chine faisait appel à la vidéo qui annulait le stroke et donnait un dégagement. Un tir croqué de Luo faillit se transformer en second but pour la Chine mais la balle terminait sa course à côté du but.

Le troisième quart avait la même physionomie que le premier, avec peu de séquences offensives dignes de ce nom des deux côtés. Les Red Panthers semblaient petit à petit prendre confiance et augmenter leur niveau de jeu. La Belgique obtenait un pc mais un appel à la vidéo l'annulait. France De Mot se montrait jusqu'au-boutiste pour égaliser en toute fin de troisième. Elle égalisait au meilleur moment, ce but récompensait un meilleur troisième quart belge.

La Chine obtenait un second pc sur une grossière erreur de Limauge qui jouait une balle dans son cercle sur le corps d'une adversaire. Le pc ne donnait rien et Brasseur écartait le danger. La Belgique poussait et héritait d'un second pc. Il était mal stoppé et ne donnait rien. Abi Raye s'offrait une fenêtre de tir après un bon appel de balle mais tirait sur une partenaire. A moins de cinq minutes du terme de la rencontre, la Belgique faisait appel à la vidéo pour un pc. L'appel validait le pc mais la défense chinoise écartait la tentative belge. A une minute de la fin du match, Puvrez provoquait un pc. La Chine faisait appel à la vidéo pour l'annuler. Mais il était confirmé. Ballenghien le sleepait, la gardienne sortait un arrêt décisif. Peu après, Ballenghien ne cadrait pas sa reprise qui passait au-dessus du but. Le match se terminait sur le score d'un but partout, place à la séance des shoot-out. D'Hooghe gardait la cage belge pour cette séance. Versavel ratait sa tentative. D'Hooghe fauchait Luo, stroke par B. GU. De Mot était stoppée fautivement par la gardienne, stroke tiré par Ballenghien mais superbement arrêté par Liu. Whang, Ballenghien et Y. Chen rataient aussi leur duel avec le gardien. Breyne également. Xhia. Zhang le transformait. La Chine repartait avec le point bonus.

Belgique: Picard; Breyne, Puvrez, Duquesne, Brasseur; Gerniers, Nelen, Vandermeiren; Marien, Rasir, Versavel; puis Raye, Limauge, D'Hooghe, Leclef, Ballenghien, Blockmans, De Mot

Chine: Liu; B. Gu, J. Li, Y. Zhang, Ma; Xin. Zhang, H. Li, Yia. Zangh, Wang, Luo, Yang; puis Yang. Chen, X. Li, Yanh. Chen, Yuan, Liang, Y. Gu

Arbitres: Mlle C. Martin-Schmets et X. Liu

Cartes vertes: 13e Gerniers

Les buts: 22e B. Gu sur pc (0-1), 44e De Mot (1-1)

Penalty corner: Belgique (0/4), Chine (1/2)

Shout-out: Versavel (0-0), Luo (0-1, stroke de B. Gu), De Mot (0-1), Whang (0-1), Ballenghien (0-1), Y. Chen (0-1), Breyne (0-1), Xhia. Zhang (0-2)

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be