"On peut faire mieux", "Notre tournoi est lancé" : les réactions des Red Lions après leur première victoire en Coupe du monde (5-0)

Après avoir manqué plusieurs tournois, notamment en raison d'une grave blessure au genou, Tanguy Cosyns a peut-être marqué le but le plus important de la victoire belge (5-0) samedi à Bhubaneswar, en Inde.

Bhubaneswar - Rourkela, India - January 14 : goal Cosyns Tanguy forward of Belgium 2-0 pictured during the FIH Hockey Men's World Cup 2023 match between Belgium and Korea on January 14, 2023 in Bhubaneswar - Rourkela, India, 14/01/2023 ( Photo by Philippe De Putter / Photonews
Tanguy Cosyns, buteur face à la Corée du Sud ©@PHDPH.com

L'attaquant a porté le score à 2-0 alors que la Corée du Sud venait de se procurer quatre pc de suite en début de seconde période lors de l'entrée en lice des Red Lions à la Coupe du monde de hockey.

"Je pense qu'on a mis les goals au bon moment", a dit l'attaquant du Racing dans la foulée d'un succès acquis dans un Kalinga Stadium à moitié rempli. "Les conditions n'étaient pas terribles car on a quelques petits pépins et nous ne voulons pas prendre de risques", a ajouté Cosyns, évoquant en filigrane les cas de John-John Dohmen, laissé au repos après avoir eu la grippe, et d'Arthur Van Doren, qui n'a pas joué la 2e mi-temps en raison de douleurs au dos.

"Nous avons gardé le zéro derrière et marqué cinq buts. Dans les chiffres c'est bien, mais on peut faire mieux dans la manière", a assuré le Molenbeekois de 31 ans, insistant sur le fait que le début d'une Coupe du monde n'était jamais évident.

Présent au Mondial 2014 ainsi qu'aux JO 2016, Tanguy Cosyns n'a pas disputé la Coupe du monde 2018, l'Euro 2019 et les JO 2020. "C'est vrai que ce goal fait plaisir, marquer pour débuter un tournoi est positif. Mais cela reste un détail pour moi. Ma route a été un peu différente, je dois montrer que j'ai un peu plus faim que les autres, c'est mon objectif", a-t-il dit.

"Je suis super content de mon niveau depuis quelques semaines. J'essaie de me baser là-dessus pour encore apporter plus à l'équipe", a ponctué Cosyns, 158 caps pour les Red Lions.

Gauthier Boccard relativise la 1re mi-temps des Belges : "Notre tournoi est lancé"

Gauthier Boccard a enregistré une 262e cap avec les Red Lions lors de l'entrée en lice de la Belgique à la Coupe du monde. Si l'équipe nationale de hockey masculine a connu un premier acte poussif, elle a dominé la Corée du Sud après la pause et s'est imposée 5-0, samedi à Bhubaneswar, en Inde. "Comme souvent dans une première mi-temps de tournoi, on a manqué un peu de rythme et d'agressivité", a concédé le joueur du Léopold dans la foulée du match. "On a ensuite bien commencé la 2e mi-temps, notamment avec un bon pressing. Cela nous a permis de bien rentrer dedans et de nous créer plusieurs occasions. Hormis quelques pc, nous n'avons pas vraiment été mis en danger."

Cette victoire va permettre à l'équipe de Michel van den Heuvel de préparer dans la sérénité son duel contre l'Allemagne, mardi à Bhubaneswar. Ce match pourrait s'avérer déterminant dans la quête de la première place du groupe B, directement qualificative pour les quarts de finale. "Notre tournoi est lancé", a assuré Boccard, 31 ans, champion du monde en 2018 et olympique en 2021. "On devait faire ce qu'il fallait dans ce premier match. Maintenant, le prochain sera décisif pour voir à quelle position nous allons terminer. Nous sommes prêts, nous connaissons le plan et cela va se jouer sur ce match."

En début de seconde mi-temps, la Belgique a galvaudé trois pc coup sur coup. "C'est vrai que la balle bondissait un peu plus après la pause mais le terrain est assez bon que pour pouvoir jouer avec ça. À nous à descendre un peu plus dans les jambes", a-t-il ponctué en souriant.

Florent van Aubel et Tom Boon à l'unisson : "Nous avons su être patients"

Après un premier acte poussif, les Belges ont marqué cinq buts dans le second. "Nous avons eu du mal à entrer dans le match", a confessé Tom Boon. "On a commis quelques petites approximations techniques alors qu'ils nous ont surpris avec pas mal de balles hautes", a ajouté l'attaquant de 32 ans.

"Nous n'avons pas changé grand-chose entre les deux mi-temps", a dit Florent van Aubel, auteur du 3e but. "Ils avaient de bonnes tactiques et nous avons dû nous adapter. Un premier match en tournoi n'est jamais facile."

Si la Belgique n'a pas modifié son plan, elle a toutefois dû s'adapter à la sortie d'Arthur Van Doren, gêné par son dos et qui est resté sur le banc après la pause. "Nous avons dû gérer les changements mais une fois en place, on a maîtrisé le match", a ajouté Tom Boon. "Il fallait se montrer patients, bien garder la balle. Je pense que la gestion du match a été bonne. La manière n'a pas été excellente, mais nous avons réagi en 2e mi-temps et montré notre caractère. On savait que des opportunités allaient arriver si on gardait la balle dans leur moitié de jeu."

Les deux Red Lions ont ensuite abordé le duel de mardi contre l'Allemagne. "C'est clair qu'il sera déterminant pour la première place du groupe", a estimé Florent van Aubel. De son côté, Tom Boon espère que la Belgique "pourra débuter d'une meilleure manière".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be