Coupe du monde de hockey: Wegnez sauve les Red Lions qui arrachent un nul contre l'Allemagne (2-2)

La Belgique et l'Allemagne se sont quittés sur un partage (2-2) lors de la 2e journée du groupe B de la Coupe du monde de hockey, mardi soir au Kalinga Stadium de Bhubaneswar, en Inde.

Belgium's Victor Wegnez celebrates during a game between Belgium's Red Lions and Germany, in the first round (2/3) of the 2023 Men's FIH Hockey World Cup in Bhubaneswar, India, Tuesday 17 January 2023. BELGA PHOTO DIRK WAEM
BELGA PHOTO DIRK WAEM

Les deux équipes se joueront, à distance vendredi, la première place du groupe. Les Red Lions, grâce à une meilleure différence de buts (+5 contre +3), bénéficieront d'un petit avantage.

C'est sans Arthur Van Doren, toujours gêné par son dos, que les Red Lions ont entamé les débats. Simon Gougnard, victime d'un coup lundi à l'entraînement, s'est échauffé mais n'est pas monté au jeu. C'est donc avec une rotation de quatre joueurs belges, contre six pour les Allemands, que la partie s'est déroulée.

Après un traditionnel round d'observation, lors duquel l'Allemagne a monopolisé la balle lors des 3 premières minutes, les Belges a provoqué le premier pc de la partie. La tentative d'Alexander Hendrickx, cadrée, a été arrêtée par Matthias Müller sur la ligne (5e).

Arthur de Sloover a vu son tir passer juste à côté du but allemand (7e) alors que Vincent Vanasch a démontré toute l'étendue de son talent en repoussant le tir de Christopher Rühr (8e), seul danger allemand du premier quart-temps face à un bloc belge bien en place.

Dominatrice, la Belgique a ouvert la marque grâce à Cédric Charlier. L'attaquant a trompé Alexander Stadler d'un bel envoi croisé après un numéro de soliste dans le cercle adverse (0-1, 10e).

Belges et Allemands en tête du groupe

Les 'Honamas' ont mieux entamé le second acte et, après une nouvelle alerte pour Vanasch, ont fini par trouver le chemin du but grâce à Niklas Wellen, auteur d'un tir croisé (1-1, 23e). Hormis une tentative d'un Tanguy Cosyns bien en jambe (25e), la Belgique n'a plus réellement apporté le danger.

Le 3e quart a débuté comme le 2e s'est ponctué, avec l'Allemagne à l'attaque. Les troupes d'André Henning auraient pu prendre l'avantage grâce à Rühr mais c'était sans compter Vanasch, auteur d'un double arrêt.

Alexander Hendrickx a eu une nouvelle occasion de faire parler ses muscles sur pc mais la tentative centrale du Belge a été repoussée par Stadler (40e).

Le dernier quart a débuté par une action collective belge mais Tom Boon n'a pas pu la ponctuer d'un but (48e). Après un tir de Wellen, la Belgique a concédé un stroke sur une faute de Nicolas de Kerpel. Vanasch n'a rien pu faire sur l'envoi de Tom Grambusch, son équipier à Cologne (2-1, 53e).

Touchée mais pas abattue, la Belgique a profité d'une carte verte allemande, et de son inhérente supériorité numérique, pour égaliser grâce à Victor Wegnez (2-2, 55e).

Avant ce partage, la Corée du Sud et le Japon s'affrontaient dans l'autre match du groupe. Les Sud-Coréens, battus 5-0 par les Belges, se sont imposés au bout du suspense sur le score de 2 buts à 1, dans le sillage de plusieurs parades décisives de leur gardien.

Au classement, Belges et Allemands comptent quatre points (la Belgique compte deux buts de plus que les Allemands) et devancent la Corée du Sud (3) et le Japon (0).

Lors de la 3e journée, la Belgique défiera le Japon à Rourkela vendredi (12h30), avant le duel Allemagne - Corée du Sud (14h30).

Calendrier, règlement, programme des Belges, stades: tout ce qu'il faut savoir sur la Coupe du monde de hockeyCoupe du monde de hockey: tous les résultats

Revivez notre live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be