Nicolas de Kerpel confiant avant d'affronter le Japon: "L'Allemagne doit mettre plus de goals que nous, je ne pense pas qu'ils le feront"

La Belgique et l'Allemagne, qui affronteront respectivement le Japon et la Corée du Sud vendredi à Rourkela, se joueront à distance la première place du groupe B de la Coupe du monde de hockey.

Bhubaneswar - Rourkela, India - January 17 : De Kerpel Nicolas midfielder of Belgium, Christopher Ruhr of Germany pictured during the FIH Hockey Men's World Cup 2023 match between Belgium and Germany on January 17, 2023 in Bhubaneswar - Rourkela, India, 17/01/2023 ( Photo by Philippe De Putter / Photonews
Photo by Philippe De Putter / Photonews ©@PHDPH.com

Les Red Lions, avec une meilleure différence de buts (+5 contre +3), ont une petite longueur d'avance sur les 'Honamas' dans la quête d'un ticket pour les quarts.

Pour Nicolas de Kerpel, jouer avant les Allemands n'est pas spécialement un désavantage. "Là, nous devons simplement jouer notre jeu et on verra comment ça va se terminer. L'Allemagne n'aura qu'à mettre plus de goals que nous. Je ne pense pas qu'ils vont le faire", a-t-il souri. "Et s'ils y parviennent, on jouera les huitièmes. C'est aussi simple que ça."

La Belgique et l'Allemagne se sont quittées sur un partage au terme d'un match d'une grande intensité (2-2) mardi à Bhubaneswar. Un duel qui a laissé un stigmate sur le coude l'attaquant de l'Herakles, à qui on a posé trois agrafes après avoir reçu un coup de stick en concédant le stroke dans le 4e quart-temps.

S'il évolue normalement au poste d'attaquant, de Kerpel a cette fois joué au back droit en raison des absences d'Arthur Van Doren et Simon Gougnard, préservés. "Je suis peut-être celui qui a le plus joué à différentes positions. Je fais ça avec plaisir pour l'équipe, même si je préfère jouer devant, c'est clair."

Pour sa 94e cap, le natif d'Anvers a brillamment relevé le défi présenté par l'Allemand Christopher Rühr, son opposant direct régulier. "C'était un chouette challenge, et je pense que tout s'est bien passé. C'était un bon match de hockey entre deux belles équipes."

Ce mercredi, les Red Lions prendront la direction de Rourkela, où ils joueront dans le flambant neuf Birsa Munda International Stadium, 21.800 places au compteur. "C'est tellement cool ! Le Kalinga Stadium est déjà très bien mais l'autre, c'est encore différent. J'espère qu'il sera plein", a ponctué le souriant Nicolas de Kerpel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be