Il faudra moins de 30 secondes pour que le marquoir s’enclenche. Sur la balle d’entame de la rencontre, une action démarre du back gauche Nicolas Dumont, après quelques passes, cette dernière se retrouve dans le stick de Louis De Backer, esseulé au point culminant droit du terrain. Il tente sa chance. Cela paie (0-1). La rencontre se termine sur le score de 0-3 et voit près de onze phases de penalty corner pour le Léo.

Il y a clairement quelque chose de rouillé dans cette phase emblématique du hockey. "Tom Boon est en confiance sur cette phase, il est vrai qu’aujourd’hui ils sont moins rentrés que les autres fois, mais nous faisions face à une équipe du Watducks très solide sur cette phase", explique John Verdussen, capitaine du Léopold. Jean Willems, coach du Watducks confirme les propos du joueur : "En effet, nous nous étions énormément préparés à cette phase, nous avons beaucoup travaillé. Nos sorteurs ont été excellents, ainsi que notre gardien, irréprochable. Il fallait se lever tôt pour nous en mettre un sur cette phase."

Le coach poursuit son analyse de la rencontre en mettant en avant certains points qui sont encore à améliorer : "Je ne suis pas complètement satisfait, par exemple sur le score final. Vu le nombre d’occasions que nous avons, nous devrions en mettre beaucoup plus. Mais c’est un jeune groupe. Dans deux ans, avec ces joueurs-là, les occasions, elles seront au fond !"

Du côté du staff ucclois, le coach Agustin Corradini affirme qu’il ne croit pas en la chance. "Aujourd’hui c’est bien l’équipe la plus préparée qui l’a emporté. Ce que je retiens c’est que nous devons encore apprendre et que nous allons encore nous améliorer."

Le Léopold enchaîne sa deuxième défaite de suite, mais reste premier au classement. Là où d’aucuns pourront voir une conséquence de l’affaire Monja sur le groupe, autant le capitaine que le coach l’assurent : "C’est une affaire administrative, nous nous sommes focalisés sur le sportif. Nous faisons entièrement confiance à nos dirigeants pour gérer cet événement. La question ne se pose même pas dans le vestiaire."

Léopold : Reynaud ; Muschs, J. Verdussen, Forgues ; Baumgarten, Zimmer, de Trez ; Englebert, A. Verdussen, Boon, Plennevaux puis Moreno, Degroote, Cuvelier, Poncelet, Verdoodt.

Watducks : Vandenbroucke ; Dumont, Van Strydonck, Charlet ; Van Oost, Boccard, de Backer, Wilbers ; Willems, Ghislain, Sidler, puis Esquelin, Dykmans, Lemaire, Van Marcke, Depelsenaire.

Arbitres : MM. L. Dooms et M. Dutrieux.

Cartes vertes : de Trez, Van Strydonck, Dykmans.

Les buts : 1re De Backer (0-1), 58e Charlet sur pc (0-2), 65e Ghislain (0-3).

Penalty corner : Léopold 0/11 et Watducks 1/3.