Les protégées de Niels Thijssen, après un nul samedi (1-1) contre la 5e nation mondiale, ont subi une courte défaite 1-2 dimanche.

"Le bilan du week-end reste positif", a réagi Alix Gerniers, élue joueuse du match samedi et qui a eu plusieurs fois l'occasion de porter son équipe aux commandes dimanche en deuxième mi-temps. "Il y a eu match. On est passée devant dans le 3e quart-temps lorsque le score était de 1-1, avec les occasions les plus dangereuses à notre avantage. Mais on ne réussit pas à marquer et l'on prend ce bête penalty corner à la dernière seconde de la période. C'est dommage parce que quelques têtes commencent alors à baisser, alors que je suis certaine que l'on était capable de passer au-dessus dans le dernier quart." Après une période de réflexion à la sortie de l'élimination olympique, la joueuse de La Gantoise a repris du service en réintégrant le noyau le mois dernier avec la double confrontation en Allemagne. "J'ai repris un rôle un peu plus offensif qu'avant, mais c'est vrai que mon instinct de milieu de terrain revient régulièrement", concède la triple Stick d'Or. "Je me suis remis en question après la déception de l'élimination pour Tokyo. Mais j'ai 27 ans et me sens encore en bonne forme physique. Je me suis engagée à fond pour Paris 2024. La reconstruction de l'équipe évolue bien. C'est très positif de voir, comme ce week-end, qu'il y a match avec les grandes équipes."