Demi-finales

Orée – Dragons 2-3

Orée : Thieffry ; Stocbroekx, Bellenger, Beckers, Willems ; Thiéry, Dohmen, Simar ; Domene, Clément, Masso ; Puis Raemdonck, Willocx, Curty, M. Branicki, Van Nieuwstadt, Callioni

Dragons : Walter ; Geers, Lootens, Noblett, Della Torre ; Rubbens, Denayer, Rombouts, Cobbaert ; van Aubel, Martinez ; Puis Martinez, Raes, Luyten, Putters, Foubert

Arbitres : MM. M. Pontus et M. D. Van Den Eede

Carte verte : 52e Branicki

Carte jaune : 52e Branicki

Les buts : 30e Martinez (0-1), 41e Domene sur pc (1-1), 65e Domene sur pc (2-1), 66e Della Torre sur pc (2-2), 69e Della Torre sur pc (2-3)

La demi-finale aller entre l’Orée et le Dragons a été marquée par une blessure spectaculaire de Stockbroekx évacué par ambulance ce qui a causé une interruption de 40 minutes. La fin de match a également été dramatique pour l'Orée qui menait 2-1 à la 65e minute avant de s'effondrer. 

Ala 3e minute, un kick offrait un premier pc au Dragons. Denayer cherchait la déviation de Noblett, mais la défense bruxelloise était plus prompte sur la balle. L’Orée était très bien structurée durant ce premier quart. Mais, à l’exception de ce pc, les gardiens étaient assez peu sollicités. A la 11e minute, Martinez entrait dans le cercle et cadrait un tir repoussé par Thieffry. A la 13e minute, c’est l’Orée qui forçait un premier pc. Walter stoppait un sleep bien placé de Domene. Les Oréens espéraient un pc à la 15e.

L’Orée tenait son match. Dohmen and co contrôlaient le jeu, mais ils peinaient à entrer dans les 25. Le Dragons restait à l’affût d’un contre. On sentait une grande prudence dans la construction. Charlier recevait la balle dans le cercle, sur la baseline. Il était contré. Callioni allait chercher un 2e pc à la 26e minute. Re pc. Le sleep de Domene était contré. Stockbroekx sauvait le contre dangereux. Van Aubel passait dans le cercle à Raes qui envoyait un tir au-dessus de la lucarne. La défense bruxelloise s’en sortait bien car le Dragons était en supériorité numérique. Le Dragons était bien payé à la 30e minute. Sur un mauvais contrôle de Domene, Martinez chipait la balle et marquait le 0-1. La fin de mi-temps était animée, anversoise, mais il n’y avait plus aucune action à souligner.

Les Anversois remontaient sur le terrain avec une plus grande détermination. Ils étaient les maîtres en possession de balle. L’Orée souffrait dans les 5 premières minutes. Stockbroekx partait avec la balle à la 41e minute. Il allait au contact avec Lootens. Les deux joueurs finissaient par terre. Stocky hurlait et restait au sol. La scène était angoissante. Il a perdu connaissance. Il saignait. L’ambulance a été appelée. Le débrifibilateur était amené sur le terrain. Le match était interrompu. Les secours arrivaient après 10 minutes. On lui posait une minerve. Le Red Lion a perdu du sang. Il est resté inconscient quelques minutes. Stocki était évacué par civière. Les joueurs recommençaient à s’échauffer. Après 20 minutes, il était évacué du terrain alors que les joueurs s’échauffaient. L’épaule a été touchée, mais sns gravité. Il saignait de la lèvre. Il était désorienté. En quittant le terrain, il avait repris les esprits. Il souffrait finalement d’une commotion.

Après un échauffement de 10 minutes, le match reprenait après 40 minutes sur la phase de pc. Domene rétablissait l’égalité (1-1). Van Aubel était encore sur la baseline, mais Thieffry était sur la trajectoire. Charlier ratait un contrôle dans le cercle. Le Dragons reprenait les commandes de cette demi-finale. Le Dragons concédait son 5e pc à la 49e minute. Martinez, premier sorteur, était plus rapide que le sleep de Domene. Branicki prenait une verte puis une jaune. L’Orée a souffert dans cette fin de 3e quart.

Le dernier quart était sous haute tension. A la 55e minute, sur une percée de Willems, Thiéry allait chercher un 6e pc. Domene ne cadrait. Charlier s’engouffrait sur la baseline, mais la défense tenait bon. Les deux équipes évitaient de trop se dévoiler. Callioni déviait sur un pied dans le cercle. Déjà le 7e pc. Domene sleepait côté gant et marquait son 2e but (2-1). Le Dragons répondait par un pc sur la phase suivante. Della Torre rétablissait l’égalité (2-2). Son sleep était remarquable. Les Anversois provoquaient un nouveau pc à la 69e minute. Della Torre sleepait de l’autre côté et remettait le Dragons aux commandes (2-3). Thieffry sortait. Il ne restait que 50 secondes.