L'ARBH a rédigé un communiqué pour expliquer de manière claire une règle qui alimente toujours les discussions de 3e mi-temps (du temps où il y en avait encore).  "Cela fait deux ans que la Fédération internationale (FIH) a adapté l'interprétation de la règle de la balle haute. C’est déjà de cette manière que les matchs de la Pro League sont sifflés actuellement et c’est aussi selon ce principe que les arbitres siffleront lors de la prochaine coupe d’Europe et durant les Jeux Olympiques de l’été prochain. Dans un souci de cohérence et de clarification, les responsables de l’arbitrage belge (Officials Division) ont souhaité appliquer cette règle également aux championnats belges. Cette adaptation contribuera à harmoniser l'interprétation de cette règle aussi bien au niveau national qu'international mais surtout permettra à nos joueurs, staffs et officiels d'être mieux préparés pour les échéances internationales."

Concrètement, voici la règle 

Avant

Lors de la réception d'une balle haute (‘flick’, ‘scoop’), les adversaires du receveur initial (= personne qui se trouve la plus proche du point de chute de la balle au début de sa trajectoire descendante) ne pouvaient pas jouer la balle dans une zone de 5m autour dudit receveur et ne pouvaient dès lors pas entrer dans cette zone jusqu'à ce que la balle soit réceptionnée, contrôlée et au sol.

Aujourd'hui

Dorénavant, un adversaire ne peut pas s'approcher à moins de 5m du receveur initial, jusqu’au moment où la balle est réceptionnée, contrôlée et au sol. Excepté, lorsque l’adversaire est en position de pouvoir jouer cette balle en toute sécurité à l'intérieur de cette zone initiale de 5m.

Cette dernière nuance a toute son importance : désormais, la balle aérienne peut être jouée à moins de 5m du receveur, à condition que l’adversaire soit certain qu’il puisse effectuer son geste sans le moindre danger pour le receveur.

Toutes les autres interprétations d’une phase de réception de balle haute restent inchangées, comme par exemple :

" une balle qui arrive au milieu de deux joueurs = coup franc contre l’équipe qui a envoyé le scoop

" une balle qui arrive vers une zone ‘vide’ où il n'a y pas de receveur identifié = coup franc contre l’équipe qui a envoyé le scoop, si aucun des joueurs courant vers cette zone de réception ne peut être identifié comme receveur initial

" un joueur qui vient délibérément dans la zone de réception, sans montrer la moindre intention d'essayer de jouer la balle, mais juste pour interrompre l'attaque = coup franc contre le joueur qui commet cette faute d’antijeu.