Hockey

Les Red Panthers se frottent directement à ce qui se fait de mieux sur la planète hockey. Ce match est le remake de la finale des championnats d'Europe 2017 à Amstelveen. Niels Thijssen a fait confiance à son équipe type pour commencer. On attend les débuts d'Abi Raye qui jouera son premier match officiel pour les Belges. Les Belges sont loin d'être favorites.

Premier quart 

Première surprise avant la partie, les Red Panthers ont chanté a cappella la Brabançonne. Premier moment d'émotion. Les tribunes sont assez bien remplies et entament tout de suite une guerre entre les Reds et les Oranjes. Après 5 minutes 100% néerlandaises sans qu'Aisling D'Hooghe ne doive intervenir, Louise Versavel entrait dans le cercle adverse sans pouvoir centrer. Il n'en fallait pas plus pour rendre hystérique les tribunes. Sur la phase suivante, D'Hooghe sortait un grand arrêt sur un tir consécutif à une passe en retrait depuis la baseline. A la 8e minute, Matla ponctuait une action collective magnifique et crucifiait Aisling D'Hooghe. Plusieurs classes d'écart séparaient les deux équipes lors de ce premier quart. Les Belges tentaient difficilement de contrer les vagues oranges. Jonker prenait une verte à la 13e minute ce qui ne changeait pas la physionomie de ce premier quart. Pour un kick dans le cercle, les Pays-Bas obtenaient leur premier pc à la 15e minute. D'Hooghe était soulagée de voir la balle filer à côté de son poteau. Elle était partie de l'autre côté.  

Deuxième quart 

Elodie Picard remplaçait Aisling D'Hooghe dans les buts. Veen prenait une verte à la 17e minute. Elle regardait la balle de loin durant ses 5 premières minutes. Boon prenait une verte à son tour. La tempête néerlandaise se calmait même si les Belges étaient toujours privées de la balle. La structure défensive était plus efficace. Picard écartait du sabot un tir peu dangereux, mais la balle revenait. Le 2e pc était sifflé. Picard du plastron écartait le rebond de pc. Un bel arrêt qui lui donnera confiance. Nelen avait le mérite de ramener la balle dans les 25 adverses. Picard stoppait encore un tir d'Eva de Goede. Sur le contre néerlandais, six Red Panthers peinaient à revenir défendre. De manière autoritaire, Picard dégageait une balle du sabot. Quatre interventions réussies jusqu'ici.  Boon signait la première occasion belge à 4 secondes du buzzer, mais son tir passait à côté. Sur une faute vite jouée, le centre arrivait jusqu'à Ballenghein qui ne pouvait rien faire. Sur la phase suivante, D'Hooghe stoppait une balle mais ne pouvait éviter le 3e pc. Matla butait sur D'Hooghe. 

Troisième quart

Veenendaal remplaçait dans les buts néerlandais Koning qui n'avait eu aucune balle en première période. Côté belge, Aisling D'Hooghe reprenait sa place dans le but. Un mouvement Struik-Gerniers donnait un peu d'air aux Belges. Gerniers allait même chercher un premier pc pour les Red Panthers à la 33e minute. Vanden Borre oubliait de tirer, puis tirait. Gerniers smashait dans le but, mais la joie était de courte durée. Le but était annulé. Re pc. L'envoi de Vanden Borre était repoussé facilement. Struijk voyait vert et les Belges concédaient tout de suite un 4e pc. La première sorteuse, Versavel, partait trop tôt. Raye se chargeait de dévier le tir. D'Hooghe écartait une déviation cadrée. Le tempo néerlandais avait baissé d'un cran lors de ce 3e quart. L'arbitre brandissait une carte jaune à van Geffen. Tout de suite, Ballenghien cadrait un tir et les Belges obtenaient leur 3 pc. Grâce à Ballenghien qui demandait la video pour un backstick, les Reds obtenaient un 4e pc. Sur le rebond, Michelle Struijk faisait trembler les filets de Veenendaal (1-1) ! 

Quatrième quart

Elodie Picard succédait à nouveau à D'Hooghe. Les Panthers étaient survoltées. Boon était proche du contrôle dans le cercle. Il restait 12 minutes à jouer et les Belges dominaient le jeu. Les Panthers tenaient le coup. Il restait 10 minutes à jouer. Dans le dernier quart, Picard n'avait toujours pas dû intervenir à la 52e minute. Sinia cherchait le pc à la 52e. En vain. Les Reds géraient la pression et empêchaient les Oranjes de rentrer dans le cercle de Picard. Les occasions étaient inexistantes dans ce dernier quart. Il restait 5 minutes. Les Néerlandaises ne parvenaient pas à faire cette dernière passe. Les Reds ont le mérite de ne pas reculer. Versavel entrait dans le cercle. Si la fin de match était tendue, les Belges ne concédaient rien. Ce premier point a des allures des victoires pour un noyau qui a livré une deuxième mi-temps de très haut niveau. 



Les compos

Pays-Bas: Koning; de Waard, Keetels, Jonker, Welten, van Maasakker, van den Assem, Nunnink, Stam, van Geffen, de Goede; Puis Leurink, Koolen, Verschoor, Matla, Veen, Pheninckx, Veenendaal (31e)

Belgique : D'Hooghe; Puvrez, Vanden Borre, Vandermeiren, Hillewaert; Limauge, Nelen, Leclef; Versavel, Ballenghien, Boon; Puis Gerniers, Fobe, Raye, Struijk, Sinia, Weyns, Picard (16e)

Arbitres: Mmes I. Makar (Cro) et A. Keogh (Irl)

Cartes vertes: 13e Jonker, 17e Veen, 20e Boon, 39e Struijk

Les buts: 8e Matla (1-0), 45e Struijk sur suite de pc (1-1)