Quelle va être la suite de ce thriller d’hier ? Comment l’Orée va surmonter cette nouvelle déception ? Comment le Léo va aborder cette deuxième manche après avoir du sortir le grand jeu pour finaliser cette « remontada » ?

Une chose est certaine : la pression sera présente vu l’importance de cette rencontre avec la qualification pour l’EHL.

Place au jeu…

Il ne fallait pas arriver en retard. A la 4e le Léo mène déjà 2-0 grâce à ces 2 butteurs maison Plennevaux et Boon sur phase de jeu. Terrible coup sur la tête des Sampétrusiens qui tentent de se relever. Le Léo serre le jeu et contrôle la partie.

Dohmen se démène dans l’entrejeu mais les Ucclois quadrillent remarquablement le terrain à l’image de Cuvelier qui gère sereinement le jeu devant la défense. Le premier pc rouge est repoussé à la 13e mais le 2e à la 17e amène le troisième goal via Poncelet sur une belle phase initiée par Boon.

Dès l’entame du Q2, les bleus tentent de relancer la mécanique mais ils ont tendance à forcer leur jeu. L’équipe parfois trop basse joue long…trop long et est souvent imprécise. A la 30e l’Orée rate une opportunité sur une perte de balle de Cuvelier (la seule).

Devant l’inefficacité de leurs efforts la tension monte chez certains Samprétusiens. Pendant ce temps-là les joueurs du Léo ont l’absolu contrôle de la partie. L’équipe est bien en place et ne laisse que très peu d’opportunités à leur adversaire.

Les bleus continuent à pousser, ils ont le mérite de ne pas désarmer. Le Léo force une belle occasion à la 39e sur un déboulé de De Trez. A la 45e Cuvelier et Domene sont jaunis pour geste déplacé. L’Orée tente de jouer plus haut mais cela amène des contres meurtriers dont les attaquants du Léo ne profitent pas toujours.

On reprend le refrain de la 1e mi-temps : l’Orée essaye mais le Léo bien en place oblige les bleus à revenir en arrière...Il ne se passe plus grand-chose. 51e belle intervention de Henet suivie à la 52e d’un bel arrêt de Thieffry. 53e pc Orée , tir de Domene sur le piquet. Le Léo lève le pied et les bleus font 3-1 sur pc par l’inévitable Domene à la 57e.

L’Orée s’accroche au petit espoir qu’il lui reste, mais Boon tue tout suspense à la 60e sur pc et 3 minutes plus tard, Plennevaux met un point final à la rencontre en faisant 5-1. La coupe est pleine, mais les Ucclois galvaudent encore quelques possibilités par De Groote très actif en fin de match.

Une victoire largement méritée mais décevante pour l’Orée qui termine sa belle saison sur une fausse note.

Léopold: Henet; Poncelet, J.Verdussen, Forgues, Eaton; Baumgarten, Cuvelier, De Trez ; Boon, A.Verdussen, Plennevaux puis Muschs, Englebert, Zimmer, Degroote, De Kepper

Orée : Thieffry ; Raemdonck, Beckers, Bellenger, Willocx; Simar, Dohmen, Thiéry; Domene, Clément, M.Branicki puis Callioni, Curty, Van Niewstadt, Masso, Perez

Arbitres: Melle C.Martin-Schmets et M.T.Bigare

Cartes jaunes: 45e Domene et Cuvelier

Buts: 3e Boon (1-0), 4e Plennevaux (2-0), 17e Poncelet (3-0), 57e Domene sur pc (3-1), 62e Boon sur pc (4-1), 63e Plennevaux (5-1)