Hockey

William Ghislain est un jeune gamin bourré de talent. Il défoncera bientôt la porte de l’attaque chez les Red Lions. 

En demi-finale et en finale, il a marqué des buts d’une importance historique. “On l’a fait ! Nous avons été jusqu’au bout ! Quelle fierté, s’enthousiasmait-il . Nous savions que nous devions bétonner. C’est tout. La défense a été ultra-solide. Pour moi, l’EHL, c’est la Ligue des champions. Avec mon pote Max (Van Oost) , on avait un petit stick EHL quand on était jeune.” À côté de lui, Max Van Oost poursuivait l’histoire. “J’avais regardé à la télévision Vincent Vanasch soulever le trophée avec Oranje Zwart. Je m’étais dit que ce type était phénoménal. Aujourd’hui, c’est moi qui soulève le trophée. Je n’ai pas de mot. Il y a une semaine, nous étions démolis après notre défaite au Dragons. Quelle mentalité ! Quelle équipe !”