Daring-Léopold 4-3

On attendait beaucoup de la confrontation au goût très argentin entre le Daring et le Léopold. D’un côté les stars absolues Albertario et Merinos, de l’autre Manu Brunet et son noyau emmené par Bertarini, lui également très international. Le Léo n’a pas connu un départ très joyeux et Grégory Herman attend toujours les premiers éclats de ses renforts. Le Daring n’a plus sa splendeur de la saison passée mais arrive en forme pour ce débat entre Bruxelloises.
Le départ de la rencontre fut tonitruant pour le Daring avec un premier pc dès la 3e minute, pas converti. Le Léopold prenait pourtant possession du terrain et se portait à l’attaque de la défense molenbeekoise, laquelle restait solide. A la 7e minute, un débordement de Jardel lui permettait de centrer : la balle heurtait le second poteau et Cosyns se trouvait à la bonne place pour ouvrir le score (1-0). Le Léo repartait dans le camp du Daring et Boey s’offrait une première occasion : son plongeon envoyait la balle à côté du but. A la 17e minute, le Léo concédait un pc un peu idiot pour non respect des 5 mètres. Dans la discussion, Merino se voyait donner une carte jaune pour discussion avec l’arbitre Mr Vanderborght. Le pc était repoussé par Grignard dans le stick de Galimberti qui marquait facilement (2-0). 100% d‘efficacité pour le Daring qui marquait ses deux occasions. Redoutable.
Le deuxième quart débutait encore plus mal pour le Léo : Cosyns déboulait sur la droite et, à peine rentrée dans le cercle, envoyait un flat qui rentrait facilement (3-0). Les Uccloises continuaient à monopoliser la moitié molenbeekoise, mais sans danger. A la 30e minute, le Daring obtenait un double pc qui ne donnait rien. Finalement, Merino obtenait le premier pc du Léo, le tir de Broccoli était jugé dangereux.
Le briefing de la mi-temps fut orageux et Grégory Herman obtenait directement à la reprise une certaine satisfaction : « C’est mieux Léo, c’est mieux ! » A peine les avaient-elles encouragées que les joueuses laissaient débouler Cosyns qui inscrivait le 4-0. Le Léo ne se décourageait pas mais restait peu consistant, avec pas mal de déchet dans le jeu. Et également pas à l’abri d’un contre, comme lorsque, à la 48e minute, Jardel envoyait un obus en revers au-dessus du but.
Le dernier quart allait être tout différent des autres. A la 55e, le Léo obtenait un pc qui se prolongeait et Albertario envoyait un gros tir sur Grignard. Dans la minute suivante, duel identique et cette fois, la balle repoussée par la gardienne était jugée fautive. Sur le pc, Mommens faisait parler sa puissance (4-1). Le Léo était relancé et le Daring subissait, étant malgré tout à l’aise. Un solo de Mommens à la 58e et un tir de Merino à côté du but ne l’inquiétait pas. Manu Brunet, lui, sentait bien le danger : « remontez le bloc ! » dans la minute suivante, le Léo obtenait son 4e pc, doublé et le sleep de Mommens aboutissait sur le corps d’une joueuse. Broccoli inscrivait le stroke (4-2). A la 65e, Jardel forçait le 5e pc molenbeekois, inefficace. A la 66e minute, le Léo faisait sortir sa gardienne et quelqeus dizaines de seconde après, Mommens inscivit le 4-3. Grosse tension et panique chez les locales. A la 69, Singh voyait son revers contré. A la 70e, double pc pour les Uccloises ; sur le second, la gardienne Soyer déviait impeccablement. Le Daring avait eu chaud.



Gantoise-Antwerp 6-0

Ce qui était un sommet les saisons passées ne devait être qu’une rencontre assez banale entre le toujours resplendissante Gantoise et un Antwerp qui peine et a connu jeudi soir un revers face au Victory. On retrouve une équipe anversoise qui démarre mal son championnat, presque comme à l’habitude, serait-on enclin à dire. Et ce fut en effet le cas. Avec même un petit sentiment de catastrophe du côté anversois : il faudra remonter très loin pour retrouver un score de tennis encaissé par les ex-championnes de Belgique. Sinia s’offrait un triplé, son premier but étant marqué comme à l’habitude à la 5e minute. Ballenghien complétait par un doublé et Ovidéo faisait le compte juste. La Gantoise en est à 36 buts marqués : un bulldozer.
White Star-Racing 0-1
Le Racing a connu un jeudi soir sombre, avec défaite plutôt inattendue à l’Herakles. Quant au White, il a pris un bon point au Daring. De quoi augurer d’un match sous haute tension. Ce fut effectivement une rencontre serrée, avec un unique but de l’inévitable Charloote Englebert à l’entée de la seconde mi-temps
Dragons-Victory 2-2
Ecrasant vainqueur au Watducks, le Dragons devait se méfier de la visite d’un Victory également victorieux à l’Antwerp. De Groof et Simons mettaient le Dragons à l’aise en 2 minutes, aux 18e et 20e : il n’y avait plus qu’à contrôler. Mal lui en prit de lever le pied puisqu’en 4 minutes, Weyns et Machin égalisaient (42e et 46e). C’est donc le premier revers du Dragons qui laisse partir la Gantoise, mais garde une belle marge sur le 3e au classement.
Braxgata-Waterloo Ducks 3-1
Le Braxgata est en forme, le Waterloo Ducks pas. La gifle de jeudi soir allait-elle pouvoir donner des ailes au Vertes en visite à Boom ? Malheureusement pour elles, non : Van Dieren, enfin de retour, et Versavel à deux reprises donnaient son orientation à la rencontre. Lhopital adoucissait l’écart en fin de rencontre
Herakles-Mechelse (à 15.30hr)

Herakles-Mechelse 4-0


Le Mechelse a fini ses devoirs compliqués face aux gros bras de la division : il pouvait maintenant espérer débloquer son compteur point face à un Herakles plus à son niveau. Sauf que les Lierroises ont réussi jeudi une performance contre le Racing. Cette rencontre entre concurrents directs à la descente avait une senteur de première de 6 finales pour la Nationale 1.
Les Hombbekoises ont tenu 28 minutes avant que Pastor et Allendorf ne déflorent la marque : il leur devenait alors plus que compliqué de revenir et, effectivement, Maertens juste après la pause et Sosa en fin de rencontre salaient la note. L’Herakles saute au-dessus de l’Antwerp grâce à un meilleur total de buts marqués et s’accrochent au wagon des équipes à 6 points. Quant au Mechelse, il a perdu une bataille et pourtant garde l’espoir.




Gantoise-Antwerp 6-0
Daring-Léopold 4-3
White Star-Racing 0-1
Dragons-Victory 2-2
Braxgata-Waterloo Ducks 3-1
Herakles-Mechelse 4-0

Classement : 1. Gantoise 18 pts (+31) 2. Dragons 16 pts (+16) 3. Racing 12 pts (+8) 4. Braxgata 12 pts (+6) 5. Daring 11 pts (-2) 6. Victory 10 pts (+1) 7. Léopold 6 pts (-2) 8. Waterloo Ducks 6 pts (-6) 9. Herakles 6 pt (-8) 10. Antwerp 6 pts (-8) 11. White Star 2 pt (-8) 12. Mechelse 0 pt (-28)