Le Watducks cherche à se recréer une équipe solide et avait déjà réussi un joli résultat ce dimanche face à l’Herakles. Le Dragons est d’un autre statut et ce test était intéressant. Il n’y a pas eu photo sur cette rencontre et après une courte période d’observation, le Dragons a pris son rythme de croisière en imposant un press impressionnant. Sur de nombreuses balles, les Braschaatoises étaient les plus rapides. Mais c’est aussi sur des erreurs de la défense locale que les buts sont arrivés. Avec une perte de balle que Verstraeten mettait à profit pour déborder sur la droite et centrer pour Raye qui trompait facilement D’Hooghe (0-1). Le deuxième but venait sur une percée de Struyf qui était balancée dans le cercle : le pc de Magis rentrait directement (0-2). La pression imposée par le Dragons semblait vraiment trop forte à certains moments et le Wat’ ne parvenait pas à se dégager. La fin du second quart allait être difficile pour les joueuses locales qui voyaient d’abord un envoi de Vilar del Valle partir dans les nuages, puis deux nouveaux essais sur la droite ne pas aboutir. Avant que finalement le Dragons n’obtienne un pc à la 31e minute : Magis envoyait vers Raye qui déviait au-dessus de la gardienne. Le score montait à 0-4 à la 33e minute avec un gros cafouillage devant la défense trop fébrile : Struyf était la plus prompte sur la balle (0-4).

Le début de la seconde mi-temps débutait à nouveau sur une perte de balle de la défense que Raye mettait à profit (0-5). A la 50e, tour à tour, Stappaerts, Cedres et Gose se retrouvaient devant la gardienne adverse, mais elles ne pouvaient les prendre en défaut. Cela montrait que la partie gagnait en intensité et que le Watducks parvenait enfin à sortir. A al 57e minute, Laurito se voyait offrir une occasion de tir, la balle échouait sur le côté du but. A la 58e, Vilar del Vallee terminait la correction avec un nouveau contre sur lequel la défense locale restait muette (0-6).

Le Racing surpris
Thibault Cornillie craignait cette rencontre à priori facile : il avait raison et Fobe a ruiné les bons résultats précédents des Uccloises. C’est le résultat majeur de cette journée, avec un top 3 qui mord la poussière face à une équipe du fond de classement qui se libère des mauvaises places.

Le Victory est allé gagner à l’Antwerp avec un dernier but de Machin à la 69e minute. Le Léopold a été mené 0-3, avec deux buts de Versavel et un de Lacina, avant que Mommens ne réduise l’écart. Le Braxgata se retrouve à la 4e place avec 9 points, autant que le Racing et le Victory.

Le White Star a pris un bon point face au Daring mais tombe tout de même à la 11e place du classement, dépassé par l’Herakles. En fin, pas de souci pour la Gantoise qui a infligé un score de forfait aux Hombeekoises du Mechelse. Gantoise et Dragons ont fait le trou.
Les résultats

Waterloo Ducks-Dragons 0-6, Antwerp-Victory 1-2, Daring-White Star 1-1, Léopold-Braxgata 1-3, Racing-Herakles 0-1, Mechelse-Gantoise 0-5

Classement : 1. Gantoise 15 pts (+25) 2. Dragons 15 pts (+16) 3. Racing 9 pts (+7) 4. Braxgata 9 pts (+4) 5. Victory 9 pts (+1) 6. Daring 8 pts (-3) 7. Léopold 6 pts (-1) 8. Antwerp 6 pts (-2) 9. Waterloo Ducks 6 pts (-4) 10. Herakles 3 pt (-12) 11. White Star 2 pt (-7) 12. Mechelse 0 pt (-24)