Aucun public ne sera donc autorisé à venir supporter Red Panthers et Red Lions, qui affronteront successivement la Grande-Bretagne (à 2 reprises) et les Pays-Bas dans les installations d'Uccle Sport, chaussée de Ruisbroek. "En raison des difficultés causées par les mesures sanitaires imposées dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, la Fédération belge et son partenaire événementiel Sportizon/Golazo Sport ont décidé d'organiser ces matchs sans la présence du public. Le nombre maximum de spectateurs autorisés en Belgique est actuellement de 400 et il se pourrait que ce nombre diminue encore dans un avenir proche", a expliqué l'ARBH.

Son secrétaire général Serge Pilet a précisé "qu'un stade temporaire, qui doit être construit 'de toutes pièces', et avec la distanciation imposée de 1,5 mètre, signifiait que nous devrions construire des tribunes assises pour au moins 1200 personnes, dont nous ne pourrions vendre qu'un tiers au maximum. En outre, nous devrions répartir les tribunes autour du terrain, ce qui entraînerait un trop grand nombre de sièges ayant une mauvaise visibilité sur le terrain. C'est pourquoi nous préférons organiser les matchs à huis clos. Nous allons maintenant travailler à ce que la couverture télévisuelle soit la meilleure possible pour tous nos supporters belges", selon Pilet.

Ces six matchs (3 dames et 3 messieurs) seront les derniers de l'année pour les deux équipes nationales, avant la suite de la Pro League programmée entre début février et fin mai 2021.

Avec 18 points en 8 matchs, les Lions occupent la tête du classement de la compétition chez les messieurs, devant l'Australie (14 pts/8 matchs) et les Pays-Bas (11 pts/6 matchs). Les Panthers, avec 6 unités en 6 matchs, sont 6e d'un classement dominé par l'Argentine (17) devant les Pays-Bas (15).