À ce petit jeu, la Belgique est également championne du monde. Depuis plusieurs années, le format de compétition change tout le temps au point que naissent des frustrations. Quart de finale, puis abandon du quart de finale. Des demi-finales avec un goal-average qui compte, puis seulement des points. Un best of three évoqué mais jamais appliqué. Les shoot outs ont pris une place prépondérante cette année. Les clubs avec un gardien international étaient donc lourdement avantagés.

La pandémie n’a évidemment pas simplifié l’équation, mais il est urgent de stabiliser la formule de championnat qui changera encore la saison prochaine vu qu’on ignore toujours si la DH se jouera à 11, 12, 13 ou 14. Que ce soit l’ARBH ou la THL qui définissent la prochaine formule provisoire, il est temps que les dirigeants sondent les hommes de terrain afin de remettre la question sportive au milieu de la table. Cette année, que cela plaise ou non, Gand devrait avoir un ticket EHL pour son premier tour. Le Léo devait être en finale vu ses 5 buts à 4 contre le Watducks. Tant qu’on y est, pourquoi n’ajoutons pas sur la table des shoot outs, en cas d’égalité, durant le championnat régulier afin que tous les gardiens puissent engranger de l’expérience ? Au pays du surréalisme, on attend de voir ce qui sortira du chapeau…