Exceptionnellement, la 3e journée de championnat aura lieu ce samedi pour une double raison : la journée sans voiture dimanche mais surtout les rencontres de Pro League des Red Lions mardi et mercredi.

Louvain se rend à l’Old Club ce qui devrait permettre aux Universitaires de rester invaincus. "Nous ne prendrons pas le match à la légère", prévient Jay Dekeyser.

Les Louvanistes ont laissé une belle impression collective au Dragons et à Namur avec notamment cet ancien Red Lion qui n’a pas dit son dernier mot.

Après avoir fêté ses 36 ans et avoir passé 1 000 jours en division 1, Jérôme Dekeyser n’imaginait plus revivre le grand frisson de la Division d’Honneur. Et pourtant ! Il lui a suffi que Gilles Van Lembergen lui fasse un clin d’œil pour que l’étincelle rallume la petite flamme.

Vendredi dernier, il reconnaît avoir eu la boule au ventre avant de monter sur le terrain du tout-puissant Dragons. Les mille questions ont accouché de trois buts qui ont rapporté trois points à son équipe de Louvain. Un départ tonitruant qui a été confirmé dimanche à Namur.

L’envie d’apporter sa part de taf au projet des Universitaires transpire dans tous ses propos. Comme s’il devait prouver qu’à son âge, il a encore sa place parmi l’élite.

"L’âge, c’est dans la tête, répète-t-il. Si je vous disais que j’ai toujours bien pris soin de mon corps, certains rigoleraient (rires). J’ai adoré les 3es mi-temps qui font partie d’une carrière. J’ai le sentiment d’avoir toujours fait la fête aux bons moments. Mais je me suis assagi ces dernières années."

Cette grande réussite a réveillé un seul regret : sa 2e carrière en Red Lion qui n’a jamais démarré. En 2016, il a été à deux doigts de revenir sur le devant de la scène. En 2013, il avait stoppé sa carrière internationale au soir de la première grande finale des Belges lors des championnats d’Europe à Boom (défaite contre l’Allemagne). "J’ai vécu 10 ans avec cette équipe. Je n’ai qu’un seul regret. Avant Rio, j’avais fait un appel du pied à Shane McLeod car je voulais revenir. Je lui demandais de me tester deux semaines. Si je n’étais pas au niveau, il pouvait me jeter comme une vieille chaussette. Il ne m’a jamais appelé. Je n’ai jamais eu mes deux semaines."

Louvain lui donne une saison complète.

DH messieurs (J3) Sa. 13 h 30 : Orée - Namur. Sa. 15 h : Daring - Antwerp ; Léopold - Watducks ; Gantoise - Racing ; Old Club - Louvain ; Berschot - Dragons. Remis : Braxgata - Herakles.