Aisling D'Hooghe, gardienne de l'équipe nationale féminine de hockey (Red Panthers), a reçu mardi à Loyers (Namur) le "Plus du Sport", attribué annuellement par l'Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs (APFJS), à "un sportif ou ancien sportif, entraîneur ou dirigeant sportif qui, en plus de ses performances et de son palmarès personnel, poursuit une action désintéressée. 

La gardienne du Watducks Waterloo, actuellement cinquième en Division d'Honneur dames, succède au skieur alpin liégeois Armand Marchant, qui avait su remonter dans le top 10 de sa discipline malgré de multiples opérations après une gravissime blessure au genou.

Pour son attitude positive et sa faculté à combiner une carrière sportive de haut niveau, malgré une grave maladie, une sclérose en plaques, depuis l'âge de 6 ans, et son rôle de mère de famille, le jury de l'APFJS, composé de journalistes sportifs professionnels, a choisi dans l'esprit de ce prix une sportive qui poursuit la promotion de la pratique sportive dans le respect des valeurs éthiques et olympiques".

Aisling D'Hooghe, 27 ans, est par ailleurs aussi échevine de la Petite enfance, de l'accueil extra-scolaire, de la Famille, de la Jeunesse et des Seniors de Waterloo, dans le Brabant wallon.

Son message de sportive de haut niveau atteinte d'une grave maladie est simple: "ne surtout pas écouter les médecins qui vous recommanderaient de renoncer à la pratique du sport, à cause d'une quelconque maladie !"

Son compagnon est Guillaume François, le latéral droit de l'Union Saint-Gilloise, actuellement en tête de la Jupiler Pro League de football.

Le "Plus du Sport" consiste en une œuvre d'art gravée et millésimée.