En lieu et place de l'Afrique du Sud, sujet à un nouveau variant de la Covid-19, les Red Lions établiront désormais leur base durant 15 jours à Las Palmas, dans les Iles Canaries, tandis que les Red Panthers rencontreront l'Allemagne à trois reprises à Mannheim (All) lors d'un mini-stage de 5 jours.

Contraint de modifier la planification d'un stage de 3 semaines en Afrique du Sud, à la suite d'une recrudescence de la Covid-19 et d'un variant au virus, le staff technique des N.1 mondiaux a porté son choix sur une situation plus proche, à Las Palmas, l'une des seules destinations européennes toujours considérées comme orange par la Belgique.

Les champions du monde et d'Europe s'envoleront samedi pour l'île espagnole après les différents tests d'usage et y resteront jusqu'au 3 février, avant de déplacer leur bulle jusqu'à Valence pour y disputer leurs deux duels de Pro League contre l'Espagne (FIH-9), les 5 et 6 février. Un stage hivernal des Red Lions essentiellement destiné à peaufiner leur condition physique de base en vue de l'Euro d'Amsterdam, début juin, et de leur objectif majeur des JO de Tokyo (24 juillet-7 août).

Après un premier stage réussi mi-décembre en Espagne (2 succès et un partage contre la nation hôte, 7e mondiale), les Red Panthers poursuivront pour leur part leur préparation début février en Allemagne, à Mannheim. Sous la direction de leur nouveau coach Raoul Ehren, la Belgique (FIH-12) y rencontrera à trois reprises les 'Danas' de Xavier Reckinger, 3e mondiales et vice-championnes d'Europe en titre, avec comme objectif l'Euro d'Amsterdam, qualificatif pour la Coupe du monde 2022.