Hockey Les Lions sont unanimes : le public a donné une autre dimension au titre.

Fair-play, Pau Quemada est venu souligner la force des Belges durant cette finale à sens unique. "Ils ont magnifiquement bien joué", confiait l’ancien joueur de Louvain. "Je les félicite."

Il est vrai que les Red Lions ont atteint une maîtrise totale de leur hockey au meilleur des moments. "C’est incroyable", raconte Simon Gougnard. "Le public a mis une ambiance de dingue qui donne une autre dimension à la victoire. Nous avions été champions du monde dans un stade inconnu. Ici, nous sommes devant nos amis et nos familles. Nous ne pouvions pas mieux jouer. Nous avons été collectifs et appliqués comme des pros", poursuit celui qui a signé un… triplé avec le Mondial, l’EHL avec le Watducks et l’Euro. "On en rigolait sur le podium avec Gauth (Boccard). On prend tout."

Cédric Charlier insistait sur "la maturité de l’équipe qui a livré une prestation pleine. On va faire la fête, mais je ne sais pas encore où."


Quant à Loïck Luypaert, il achève 10 jours de folie. "Nous avons sorti un tournoi parfait. Il n’y a que l’Allemagne durant une mi-temps qui nous a fait douter. Vinchou (Vanasch) n’a encaissé que deux buts. Il a été monstrueux. Le public aussi. A Bhubaneswar, la fête a été grandiose, mais nous n’avions qu’un seul supporter dans les tribunes. A Anvers, je jouais dans ma commune."

Un peu plus loin, Gauthier Boccard était impressionné par les cris des supporters. "On en a rêvé. On l’a fait. Nous avons eu un petit doute contre l’Allemagne. Pour le reste, nous avons dominé de A à Z. J’ai envie d’être aux Jeux. Nous serons deux fois plus attendus. Nous serons méfiants et… ambitieux."