Hockey

C’est une rencontre capitale pour la Belgique qui se déroule ce matin à Changzou. En cas de victoire, les Belges mettraient définitivement un adversaire direct à bonne distance. Elles comptent 13 points en ayant disputé 7 rencontres (sur les 16 prévues) alors que les Chinoises comptent 10 points pour 13 rencontres. On peut donc parler d’un match à 6 points, tout en comptant bien que nos compatriotes remportent encore plusieurs rencontres.

Au match aller à Uccle, les Belges l’avaient remporté assez logiquement 4-1, avec un triplé de Gerniers. A noter l’absence sur la feuille de match de Judith Vandermeiren, un handicap au niveau défensif.

Premier quart-temps 2-0

Comme prévu, il pleut ; et les tribunes sont vides. Après seulement, 28 secondes, un pied belge offrait le premier pc de la partie aux Chinoises : D’Hooghe déviait en long. Sur la phase suivante, nouveau pc et Zhang déviait au point de stroke dans le haut du but (1-0). Parties à l’attaque, les Belges se faisaient surprendre en contre, à 6 contre deux, et Liang débordait D’Hooghe pour conclure (2-0). Un départ catastrophique ! Après une timide entrée le long de la ligne de Versavel, Struijk pensait obtenait un pc, la vidéo ne confirmait pas. Après ces premières minutes difficiles, les Belges se reprenaient et tentaient quelques attaques bien rythmées. Les Chinoises se montraient cependant plus dangereuses, avec des descentes rapides. Le combat pour la balle était partagé. Un rude combat.

Deuxième quart-temps 2-0

A la pause, Niels Thijssen tentait de calmer ses joueuses et de les remettre dans le match. Car malgré une meilleure possession de balle, leur contrôle en attaque manquait de précision. A la 18e minute, D’Hooghe devait repousser un tir de Zhang. Les Belges tentaient de reprendre la maîtrise du jeu mais sans trop de précision une fois entrées dans les 23 mètres chinois. On notera quelques belles pénétrations de Nelen et de Gerniers. Mais au final, ce seront les Belges qui auront le plus couru après la balle. A 24 seconde de la pause, les Chinoises obtenaient un nouveau pc : leur phase échouait.

Troisième quart-temps 3-1

Après un début prudent, les Belges reprenaient le match en main et obtenaient leur premier pc à la 33e minute, après plusieurs déboulés sur la gauche de Nelen et Gerniers. Puvrez terminait l’action d’une petite cuillère au second poteau (2-1). Le feu de joie ne durait pas longtemps et les Chinoises reprenait le contrôle de la balle, entrecoupé de quelques interceptions. A la 40e, Peng s’échappait sur la gauche et du long de la ligne centrait sur D’Hooghe : la balle terminait sa course dans le but (3-1). Les actions belges, trop peu consistantes, ne leur auront pas permis de revenir alors que les Chinoises ne se contentaient pas simplement de contrôler le jeu. Une dernière action de Nelen échouait sur la gardienne chinoise.

Quatrième quart-temps 3-3

Les Chinoises restaient à l’attaque et un tir de Peng à la 47e était facilement repoussé. A la 51e, Nelen, intenable et la meilleure belge sur le terrain, centrait. Leclef contrôlait et tirait sur la gardienne, laquelle repoussait dans le stick de Sinia qui ne manquait pas sa reprise (3-2). Dans la minute suivante, Nelen obtenait le second pc belge : mal bloqué par la gardienne, il donnait un nouveau pc. Sur ce pc, deux Chinoises sortaient trop vite et était envoyée au centre ; à trois joueuses dans le but, les Chinoises concédaient un 4e pc consécutif. Après une feinte, Duquesne envoyait la balle vers Struijk qui déviait superbement (3-3). A la 55e, Boon obtenait un nouveau pc : la gardienne repoussait le sleep de Vanden Borre. La partie se débridait. A la 58e, moment chaud pour D’Hooghe lorsque Chen envoyait un revers à côté du but. A la 59e, Vanden Borre plongeait pour dévier la balle du stick de Zhang et l’arbitre Neumann accordait un pc à la Chine, malgré un appel à l’arbitre vidéo. Le pc était dévié par Vanden Borre et les Chinoises qui appelaient la vidéo ; elles perdaient leur appel. A 10 secondes du terme, les Chinoises (Guo seule devant le but) croyaient avoir marqué le but de la victoire mais il était entaché d’un pied préalable. On allait aux shoot-outs pour le point bonus.

Shoot-outs

D’Hooghe chipait la balle à Liang (0-0). Leclef prenait la gardienne à contre-pied (0-1). He trompait D’Hooghe (1-1). Duquesne tirait sur la gardienne (1-1). Zhang trompait facilement D’Hooghe (2-1). Gerniers faisait de même (2-2). Zhang marquait en revers (3-2). Puvrez scorait facilement (3-3). Peng levait la balle au-dessus de D’Hooghe (4-3). Vanden Borre s’essayait brillamment à une louche (4-4). Mort subite. Gerniers en revers puissant faisait (5-4). Liang, bien coincée par d’Hooghe, envoyait sur le côté du but.


Belgique – Chine 3-3 so 5-4

Belgique : D'Hooghe, Puvrez, Fobe, Vanden Borre, Hillewaert, Leclef, Nelen, Limauge, Sinia, Boon, Versavel, Weyns, Ballenghien, Gerniers, Struijk, Duquesne, t’ Serstevens

Chine : Ye ; Gu, Cui, Xu, Peng, Liang, Guo, J. Zhang, Ou, X. Zhang, He, J. Li, Song, H. Li, Zhong, Xi, Chen

Les arbitres : A. Neumann et H. Kang ; vidéo : H. Lim
Carte verte : 50e Gerniers, 59e Gerniers

Les buts : 2e Zhang sur pc (1-0), 3e Liang (2-0), 33e Puvrez sur pc (2-1), 40e Peng (3-1), 51e Sinia (3-2), 53e Struijk sur pc (3-3)