Nous avons appris avec tristesse le décès d’une grande figure du hockey belge des années 60 : Marcel Thill. 

L’ancien gardien du Wellington et de l’équipe nationale avait reçu le premier Stick d’or en 1962-1963. Son neveu Richard a tenu à lui rendre hommage. "J’avais 2 ans quand mon tonton a reçu son Stick d’or. Pour moi, il représente une série d’anecdotes que mon oncle racontait lors des réunions de famille. Il était très fier de cette récompense honorifique. L’objet trônait sur sa cheminée depuis toutes ces années, raconte, avec une émotion palpable, Richard Thill. Une anecdote m’avait marqué plus que les autres. Un jour, il jouait avec l’équipe nationale aux Émirats arabes. Les joueurs adverses avaient tous quitté le terrain à la suite d’une décision de l’arbitre." Marcel Thill, qui a été serrurier, a inspiré d’autres de ses neveux. 

Anthony et Jean-Philippe ont également porté le maillot du Well. Ce gardien bruxellois appartenait à une famille de sportifs qui se sont illustrés en football, en basket-ball, en tennis de table, en gymnastique ou encore au judo. "Mon tonton est longtemps resté un supporter au bord du terrain du Wellington même s’il ne pouvait plus s’y rendre ces derniers temps. Il était fier de voir que son sport avait si bien grandi. En 1963, le stick ne faisait pas la première page des gazettes."