Ni Van Doren ni Wegnez n’a été élu meilleur joueur de l’année par la FIH.

Vincent Vanasch a été le seul Belge à être mis à l’honneur lors de cette semaine de remise des FIH awards.

Pour clore la grande distribution, on attendait un sacre d’Arthur Van Doren ou de Victor Wegnez dans le rôle du meilleur joueur du monde. Il n’en fut rien. Étonnamment. Sans tomber dans la mauvaise foi, le résultat des votes est assez étonnant.

Que Manpreet Singh soit un grand joueur ne fait pas l’ombre d’un doute, mais, en 2019, les Red Lions et les Kookaburras ont été plusieurs tons au-dessus du lot. D’ailleurs sur les 6 nominés, quatre venaient de ces deux nations qui se sont disputé le titre en Pro League. Aucun Australien ne figure pourtant sur le podium.

Autre fait étrange, les résultats donnent l’impression que le capitaine indien a survolé les débats. Il a réuni 35,2 % des suffrages répartis comme suit : 53 % (!) des fédérations, 15,1 % des supporters ou joueurs et 19,5 % des médias.

Arthur Van Doren est son premier dauphin avec seulement 19,7 % qui se subdivisent comme suit : 19,7 % des fédérations, 17,4 % des supporters ou joueurs et 22,1 % des médias. L’Argentin Lucas Vila complète le podium.

Avec l’Inde, Manpreet n’a jamais disputé que des matches de seconde zone notamment en FIH Serie c’est-à-dire la D2 de la Pro League. Par conséquent, il n’a jamais affronté d’équipe du top mondial. Son principal fait d’arme consiste à avoir mené l’Inde vers les JO en battant la modeste Russie. Léger, très léger, trop léger.

Australiens et Belges ont le droit d’être déçus. Les Aussies ont remporté le championnat d’Océanie et la Pro League pendant que la Belgique remportait son premier titre continental en étrillant en finale l’Espagne.

Ces dernières années, la Belgique avait pris l’habitude de rafler les plus beaux prix. En 2016, John-John Dohmen avait été le premier à être élu meilleur joueur FIH du monde. En 2017 et 2018, Arthur Van Doren, qui était en lice pour signer un triplé de prestige, avait été largement vainqueur.

Manpreet Singh, milieu de terrain aux 260 sélections, est devenu le premier Indien à recevoir cet honneur.