Les Jeux olympiques d’Hugo Genestet sont fortement compromis.

L’international français, qui devait vivre son rêve sportif dans sa ville natale en 2024, est plongé en pleine tourmente. En février, il a subi un contrôle antidopage. Repris dans le noyau de l’Amicale Anderlecht pour la saison indoor, il a présenté des résultats anormaux. Des traces de cocaïne ont été décelées. Sur sa demande, une contre-expertise a confirmé les résultats de l’échantillon A.

Le 26 juin, celui qui joue au Watducks durant la saison outdoor a été suspendu provisoirement en attendant de passer devant le juge à la fin du mois de juillet. La fédération ainsi que la commission disciplinaire ont été averties.

Il risque 4 ans de suspension. La cocaïne n’est pas le style de substance qui est prise involontairement comme nous le confiait un spécialiste. Néanmoins, le Français pourrait bénéficier de circonstances atténuantes qui réduiraient sa peine à 2 ans.

L’Organisation Nationale Anti-Dopage se divise en trois zones : Flandre, Bruxelles et Wallonie. Le contrôle en question provient de l’Onad en Wallonie. “En raison du Covid-19, nous n’avons pas de rapport intermédiaire pour l’année 2020. En 2019, nous avons contrôlé 12 hockeyeurs en compétition. Aucun contrôle n’était anormal. En 2018, nous avions effectué 32 contrôles en compétition sans résultat anormal”, confiait la directrice de l’Onad en Wallonie, Anne Daloze.

Du côté de Bruxelles, une représentante de l’Onad confirmait cette tendance. En 2019, 30 tests (18 en compétition et 12 en dehors) ont été diligentés avec un bilan de zéro cas anormal.

Des tests positifs sont rares dans le milieu du hockey, mais, en Belgique, aucun sportif professionnel n’est à l’abri. “Sportifs de haut niveau, vous devez faire attention car vous jouez votre carrière”, prévient Anne Daloze.

Du côté du Watducks, l’annonce n’est pas sans répercussion. Hugo Genestet a envoyé un courriel à son coach et à ses coéquipiers. Il s’est retiré de l’équipe. “Nous sommes tristes pour Hugo”, confie Géry Dohmen. “Nous ne pouvons évidemment pas cautionner un tel agissement. Nous respectons sa présomption d’innocence. C’est une triste affaire.”

Hugo Genestet est un acteur majeur. Le milieu de terrain a porté les couleurs de Louvain, du Daring et du Watducks tout en étant un pilier de l’équipe de France. A 28 ans, la carrière du Parisien est plus que compromise.