FIH Pro League messieurs

Allemagne – Belgique 1-1

Allemagne Stadler; Hinrichs, Windfeder, Häner, Müller; Zwicker, Hauke, Grambusch; Staib, Fuchs, Ruhr; Puis Bosserhoff, Grosse, Wellen, Weinke, Oruz, Hellwig

Belgique L. Van Doren; Stockbroekx, Luypaert, A. Van Doren, Boccard; Gougnard, Wegnez, Denayer; Briels, Charlier, Cosyns; Puis Hendrickx, de Sloover, Willems, Plennevaux, Meurmans, Kina

Arbitres: MM. M. Madden et M. Grochal

Cartes vertes: 11e de Sloover, 25e Oruz, 25e Grambusch

Cartes jaunes: 34e Hauke, 38e Wegnez

Les buts: 24e Fuchs (1-0), 49e Luypaert sur pc (1-1)

Shoot out: Wegnez (0-0), Rühr (1-0), Denayer (1-0), Hauke (1-0), Cosyns (1-0), Grambusch (1-0), A. Van Doren (1-0), Grosse (1-0), De Sloover (1-0)

Mardi, les Red Lions ont fait preuve de réalisme pour infliger un sévère 1-6 aux Allemands. Après une mi-temps plus calme, ils ont livré un 3e quart-temps exceptionnel. Shane McLeod a fait tourner l’effectif comme prévu.

Nicolas Poncelet, au même titre que Florent Van Aubel, Sébastien Dockier, Nicolas De Kerpel, William Guislain et Tom Boon ont laissé leur place à Thomas Briels, Cédric Charlier, Tanguy Cosyns, Maxime Plennevaux, Manu Stockbroekx et Tommy Willems.

Dès les premières minutes, les Allemands montraient une volonté de se ruer vers le cercle de Van Doren. Dès la 5e minute, les Allemands forçaient leur premier pc. Wellen le donnait. Il était contré fautivement. Denayer discutait avec Wellen qui était en cercle avec ses coéquipiers pour préparer le 2e pc. Les Belges avaient demandé la video. Ils ont été écoutés. Le round d'observation n'a pas eu lieu. La balle filait des deux côtés de manière construite. Les occasions étaient rares dans les 7 premières minutes.

Les Red Lions contrôlaient la folie allemande. La ligne défensive stoppait proprement les incursions de Fuchs and co. Au fil des minutes de ce premier quart, les Belges ne sortaient pas beaucoup de leur moitié de terrain. Gougnard plaçait quand même un tir, mais hors cadre car dévié. Les Reds ont concédé peu d'occasions, mais ils ont subi le jeu d'Allemands revanchards.

Durant le 2 quart, Plennevaux s'engouffrait dans le cercle et armait un tir peu dangereux. Les Reds pressaient enfin leurs adversaires. Ils faisaient circuler la balle. Boccard envoyait un obus sur le poteau. Le gardien était battu. Gougnard ramenait déjà la balle dans le cercle de Stadler. Les Lions se déchaînaient depuis la reprise de ce 2e quart. Le danger revenait sur la baseline côté droit. Une fraction de seconde plus tard, la défense belge était nickel et évitait le pc. Hauke balançait une balle au 2e poteau. Elle était déviée par Fuchs qui était juste devant Van Doren.

Sur la baseline, Charlier servait Briels qui déviait en un temps sur Stadler. A la 26e minute, les Allemands étaient réduits à 9 à la suite des vertes de Grambusch et Grosse. Ils n'en profitaient pas du tout. Pire, c'est Van Doren qui devait dévier un tir cadré. La mi-temps arrivait déjà à son terme. Le score était logique. Les Allemands ont montré plus de phases offensives.

De retour des vestiaires, les Allemands étaient toujours aussi déterminés à effacer le 1-6 de mardi. Fuchs reprenait une balle du point de stroke, mais Loic Van Doren était sur la trajectoire. Les esprits s'échauffaient à la suite d'une faute de Hauke. Il prenait une verte. La ligne défensive allemande était très solide? Les accélérations des Reds ne faisaient pas mal. Arthur Van Doren tirait dans le cercle. A la 40e minute, KIna concédait un pc. Le sleep de Ruhr filait hors cadre. Le tempo restait très élevé. Les attaques partaient des deux cercles. Les Belges avaient plus de mal à se trouver.

Willems était proche d'imiter son ami Ghislain. Dos au but, il se retournait et cadrait un joli tir. Stadler était sur la trajectoire, mais ne pouvait éviter le pc. Stockbroekx le donnait. Luypaert le sleepait. Stadler faisait un gros match.

Les Red Lions devaient faire le jeu et imposer leur force physique dans ce dernier quart. Le rideau défensif teuton se déplaçait impeccablement. Les Lions faisaient tourner la balle, mais ne trouvaient pas la faille. Les Reds font le siège des 25 adverses. Les Allemands contestaient un pc. Le pc était maintenu. Les Allemands perdaient leur recours. Cosyns coinçait sur le premier sorteur. Sur le rebond, Briels cadrait. Re pc. Luypaert égalisait d'un sleep en pleine lucarne.

Les Reds ont été récompensés. Ils monopolisaient la balle car les Allemands avaient accepté de reculer dans leurs 25. Charlierr était proche du 1-2. Il dribblait dans le cercle et se retrouvait en bout de course à pousser la balle vers Stadler. Le match est à sens unique. Les Belges pressent de plus en plus. Physiquement, les Reds sont un ton plus haut. Arthur Van Doren cadrait encore un gros tir dans le cercle. A la 57e minute, Gougnard forçait un pc que les Allemands contestaient mais ils n'avaient plus la video. Gougnard donnait. Sur la suite du pc, Van Doren inscrivait un but, mais l'arbitre avait sifflé une faute juste avant. Soulignons la parade de Stadler sur le sleep de Luypaert. Les Belges demandaient la video pour obtenir la faute et le pc. Ils perdaient la video. Briels déviait sur Stadler. Quel mouvement collectif !

Lors des shoot out, les 5 Red Lions - Wegnez, Denayer, Cosyns, A. Van Doren, De Sloover - ont manqué la cible. Loic Van Doren a effectué 3 arrêts sur 4.

Avec un 4 sur 6, les Belges ont réussi leur périple à Dusseldorf. Ils ont attendu trop longtemps mercredi pour faire parler leur puissance. Ils occupent la tête du classement de la Pro League.