Il était 18 h 36 jeudi quand la décision a été officialisée. Les Gantois, qui étaient en entraînement jusqu’à 20 h, ont donc appris à quarante-deux heures de la demi-finale qu’ils la disputeront. Le Watducks, le Racing et le Braxgata changent d’adversaires ! Une situation surréaliste ! Les Buffalos, qui se sont entraînés toute la semaine dans l’espoir de cette décision, jubilaient. "Nous étions déçus dimanche car nous avions réalisé un bon match", commence l’entraîneur de Gand, Pascal Kina. "Nous connaissions l’histoire du Léo. Nous avions été victimes de la perte d’un point pour une question administrative. Ce point nous a coûté la 4e place. Les règles sont les mêmes pour tous. Il est logique que le Léo soit sanctionné. J’ai dû secouer mes gars lors du premier entraînement de la semaine. Jeudi, après quinze minutes d’entraînement, nous avons appris la nouvelle. Je peux vous garantir que l’énergie est revenue. Nous méritons cette demi-finale. C’est très dommage pour l’équipe du Léo. Les joueurs n’y sont pour rien."

Du côté du Léopold, le capitaine John Verdussen était abattu. "Je suis attristé. Catastrophé. Un an de sacrifices. Pour rien. Nous méritions notre place sur le terrain."

Quant à Tom Boon, il doit reporter d’un an son rêve d’être enfin champion de Belgique. "C’est regrettable. Des joueurs qui ont livré une belle saison sont punis. Ce joueur ne nous a pas aidés. Gand a été sanctionné tout de suite. Pas nous. C’est dommage. La sanction tombe la veille des demies. Le Léo avait demandé l’autorisation et l’a obtenue. J’en veux à la fédération. Nous avons tous aimé ce championnat. Je n’en veux pas au Léo."