Les Red Wolves sont à 60 minutes de retrouver les grandes nations pour le dernier tour qualificatif.

La Belgique a joué en surclassement ce mercredi soir à Hasselt pour le match aller des pré-qualifications de l’Euro 2022. Certes, Chypre n’est pas l’adversaire le plus costaud que les Red Wolves ont affronté ces dernières années mais les Belges ont réalisé une prouesse en n’encaissant que sept buts sur l’ensemble du match dont trois seulement en première période. Du jamais-vu ou en tout cas, une statistique plutôt rare à ce niveau.

Face à Kyprianou, le pivot adverse censé être l’arme la plus dangereuse de Chypre, les Belges ont mis deux minutes à le museler et à rendre l’attaque adverse totalement inefficace.

Il est vrai qu’Arnaud Calbry a pu compter sur une défense pour le moins bien en place et qui, malgré les nombreux changements effectués par le sélectionneur, restait imperméable.

Les Red Wolves ont également pu compter sur Jeff Lettens pour tenir la boutique derrière au cas où l’attaque chypriote réussissait à trouver la faille. Auteur de 15 arrêts durant la partie, le portier de Toulouse a une nouvelle fois fait étalage de tout son talent devant ses anciens supporters d’Hasselt. Dimanche, à Nicosie, il ne restera plus qu’à confirmer.

Belgique : Lettens, Plessers, Ooms (3), Danesi (5), Serras (1), Robyns (2), Braun (3), Denert, Danse, Vancosen (1), Regnier (1), Bolaers, D’Hanis (6), Colman (2), De Beule, Glesner.