Autres sports

Le boxeur américain Jarrell Miller a fait l'objet d'un second contrôle antidopage positif, a annoncé vendredi le promoteur du Britannique Anthony Joshua, champion WBA, WBO et IBF des poids lourds, qu'il devait affronter le 1er juin à New York.

"Nous avons reçu des informations de la VADA selon lesquelles Jarrell Miller a été contrôlé positif lors d'un second test pour une autre substance", a affirmé Eddie Heran.

"Le nouvel adversaire d'+AJ+ (Anthony Joshua) sera annoncé la semaine prochaine, si vous ne pensez pas être capable de le battre en étant propre, effacez mon numéro de téléphone de votre répertoire", a poursuivi le promoteur.

Selon la chaîne de télévision américaine ESPN, la substance identifiée lors de ce second contrôle serait une hormone de croissance. En début de semaine, la VADA (Voluntary Anti-Doping Association), une association antidopage pour les sports de combat sur la base du volontariat, avait annoncé que Miller avait fait l'objet d'un premier contrôle antidopage positif à une substance prohibée, le GW1516, ou endurobol.

Dans la foulée de cette annonce, la commission sportive de l'Etat de New York avait refusé d'accorder une licence à Miller pour son premier combat pour un titre mondial prévu début juin au Madison Square Garden.

Miller, 30 ans, avait été suspendu neuf mois pour un contrôle positif à la methylhexaneamine, en 2014, alors qu'il était kickboxeur. Il affiche à son palmarès 23 victoires, dont vingt avant la limite, pour un nul.

Joshua, 29 ans, est lui invaincu en 22 combats, dont 21 victoires avant la limite.

Ce combat sera son premier aux Etats-Unis où il pourrait à terme à affronter l'Américain Deontay Wilder, champion WBC de la catégorie-reine. Wilder reste sur un nul le 1er décembre dernier à Los Angeles face à l'autre cador britannique des poids lourds, Tyson Fury.