C'est à présent dix points d'avance que compte Kerksken, le leader, sur son plus proche poursuivant, Thieulain.

L'ennemi des «Michiels Boys» leur a rendu une fière chandelle en allant prendre la totalité de l'enjeu dans le nid des «Canaris» à la surprise générale, même avec le retour de blessure de Timmy Joos au sein des Termondois. Isières en profite aussi pour signer un rapprochement au classement. Et sans la perte du troisième point qui leur semblait pourtant promis à la pause de leur déplacement à Wieze, les gars de la Fraternelle auraient même pu occuper la place de dauphin de Kerksken! Bref, la meilleure opération du week-end au sein du «Top 4» est donc à mettre à l'actif des Hammois de Timmy Joos. En attendant leur lutte d'alignement contre Grimminge, ils se rapprochent du «Top 2-3». Il faudra certainement compter avec eux au moment des playoffs.

Le reste du «Top 8» s'est incliné de concert, faisant les affaires, en partie, de Grimminge, d'Oeudeghien et de Maubeuge. Les joueurs d'Oeudeghien ont rempli leur contrat, à savoir s'imposer devant Biévène. Hazard et les siens poursuivent leur redressement qui ne se remarque pas tellement dans la mesure où Maubeuge a pris le meilleur sur une équipe de Galmaarden qui souffle le chaud et le froid. Face à ses futures couleurs, Ryan Sauvage a été le grand bonhomme de la lutte... comme à son habitude. Le Berlinois mériterait de jouer dans un club du «Top 4». Il espère qu'il en sera ainsi la saison prochaine chez les Brabançons flamands. Mont-Gauthier, qui vivra la première édition de son tournoi à partir de ce mardi 4 juillet, s'est aussi donné de l'air, malgré l'absence de Tristan Schmit face à une formation d'Ogy qui doit commencer à craindre pour sa 8e place, même si Acoz semble déjà chercher un second souffle après avoir montré des signes de redressement.

© Tam.be

Le retour fracassant de Timmy Joos

Quadruple Gant d'Or, Timmy Joos fait partie de cette race de pelotaris qui changent le cours des luttes auxquelles ils participent. Blessé le 11 juin à Mont-Gauthier, le grand-milieu de Baasrode devait prendre de 4 à 6 semaines au moins pour soigner une déchirure aux adducteurs, mais le voilà de retour après trois semaines à peine. Un miracle? «Vu le timing, on peut dire ça», souffle-t-il. «Nous avons trouvé un kiné à Buggenhout qui s'occupe principalement de cyclistes. Au lieu de pratiquer des piqûres pour résorber la déchirure, lui, il préfère étirer les adducteurs douloureux. Je dois dire que c'est une thérapie qui fait son effet. J'avais fait un test durant la semaine et aujourd'hui (lisez ce dimanche), je n'ai jamais rien ressenti aux adducteurs. J'ai juste eu de petites crampes dans les mollets. C'est formidable.»

Avec leur fer de lance en leurs rangs, les Baasrodiens ont entamé ce choc de la 17e journée de championnat avec le mors aux dents, montrant qu'ils n'avaient toujours pas avalé leur défaite à l'aller, sur leurs terres termondoises. «Honnêtement, vu le parcours de Thieulain et la lutte qu'ils avaient signée contre Kerksken, nous nous étions déplacés dans l'optique de sauver un point. C'est vrai qu'à la pause avec cet avantage de trois jeux (7-4), nous nous sommes mis à espérer la victoire, mais nous n'avions jamais imaginé un seul instant les trois points.»

Personne n'aurait imaginé que les «Canaris» allaient passer complètement à côté de leur lutte. Baasrode n'a en définitive dû que s'employer à garder la balle dans le jeu. «Nous avons surtout joué en équipe. La confiance est là, à l'image de William (Cassart) qui se sent beaucoup mieux au fond du jeu. Tout cela est de bon augure pour la suite de la saison. Mes coéquipiers ont limité les dégâts pendant mon absence? Ils ont gagné en championnat, mais nous devions pas perdre un point contre Maubeuge et contre Wieze. Et l'élimination en Coupe est toujours dommageable pour un club comme Baasrode, mais c'était une semaine trop tôt pour signer mon retour.»

© Tam.be

Round up de la 17e journée de championnat

Mont-Gauthier – Ogy 13-10

Mont-Gauthier: Badet (Godart à 7-1) et C. Schmit; N. Schmit, D. Cassart et De Wolf.

Ogy: Mauroit et Ghislain; Wattier (Birlouet à 6-1), Bracke et Dubart.

Balles outres. – Au rechas: Cassart 10; N. Schmit 6; Ghislain 5; De Wolf 4; C. Schmit et Bracke 3; Dubart et Birlouet 2. Livrées mauvaises: C. Schmit 5; Ghislain 4; Godart et Bracke 3; N. Schmit et Birlouet 2; Cassart et De Wolf 1. Courtes: C. Schmit, Godart et Ghislain 1. Tamis: Badet 1.

Devan Cassart fut à l’origine de la rapide envolée locale. Le score passa illico de 0-1 à 7-1 au repos. Blessé en courant, Sylvain Badet, titularisé en raison de l’indisponibilité de Tristan Schmit, céda sa place à la reprise. Cassart fut évité et Ogy aligna quelques jeux (9-5) avant de sauver le point à 10-6. La présence de De Wolf au rectangle permit aux Namurois de ne pas laisser s’installer le doute.


Wieze – Isières 6-13

Wieze: Thelis et Meire; Paduart, Carton et Potiez (De Kinder à 1-7).

Isières: Dugauquier et M. Frébutte; Couteau, D. Dupont et Famelart.

Balles outres. – Au rechas: Couteau 4; Meire et Dupont 2; Paduart, De Kinder et Famelart 1. Livrées mauvaises: Paduart 4; Meire, Carton, Frébutte et Dupont 3; Thelis et Dugauquier 2; Couteau et Famelart 1.

Isières imposa son tamis en première armure: 0-6 et 1-7 au repos. Le vent tomba à la reprise et les visiteurs se déconcentrèrent quelque peu alors que les «Brasseurs» relevaient la tête au rectangle, à l’image de Carton. Le point local, enlevé à 6-9, n’est donc pas usurpé.


Maubeuge – Galmaarden 13-8

Maubeuge: Dhaenens et Flament; Grumiau, Sauvage et Dasset.

Galmaarden: Pozzebon (Goemaere à 7-5) et Goossens; Steels, Devos et Bosse.

Balles outres. – Au rechas: Sauvage 9; Steels 5; Grumiau et Bosse 2; Flament 1. Au contre-rechas: Sauvage et Steels 1. A la livrée: Steels 1. Livrées mauvaises: Steels 4; Dasset et Bosse 3; Flament, Goossens et Devos 2; Dhaenens, Grumiau et Pozzebon 1. Courte: Bosse 1.

Les Brabançons ont livré plus de mauvaises et fait surtout preuve d’irrégularité face à un adversaire porté à bout de bras par Sauvage, incontournable au rectangle et omniprésent au trapèze. Derrière Ryan, Dasset a remis ses balles en seconde mi-temps. Enfin, les Nordistes, concentrés sur leur sujet, ont enlevé cinq des sept jeux montés à 40 partout: 7-5 au repos, 7-6 et 11-8.


Oeudeghien – Biévène 13-7

Oeudeghien: Defever et Masure; Bremeels, Hazard et Poroli.

Biévène: Vanderhaegen et Gauquier (Delavallée à 7-6); Sonck, De Saedelaere et Cauchie.

Balles outres. – Au rechas: Hazard 5; Vanderhaegen, Sonck et Cauchie 2; Masure, Defever et Poroli 1. Livrées mauvaises: Sonck 11; Defever et Gauquier 3; Vanderhaegen, Cauchie et De Saedelaere 2; Masure, Bremeels et Delavallée 1. Courtes: Bremeels et Cauchie 1.

Si Hazard réalise une lutte consistante au grand-milieu, les promus ont surtout beaucoup mieux respecté les lignes de jeu que leurs adversaires, bien trop faiblards au tamis pour revendiquer plus que le troisième point, tombé dès 5-6 (7-6 au repos et 9-6).


Kerksken – Sirault 13-2

Kerksken: Monnier et D. De Vits; Brassart, Dochier et Nantel.

Sirault: Leturcq et Rochart; Monniez, N. Dupont et Raguet.

Balles outres. – Au rechas: Brassart 7; Nantel 6; Dupont 5; Dochier 4; De Vits, Leturcq et Monniez 3; Monnier 2. Au contre-rechas: Monnier 1. À la livrée: Dochier 2. Livrées mauvaises: Monniez et Raguet 2; Nantel, Leturcq et Rochart 1.

Les Alostois ont sorti la grosse artillerie au rectangle. Seuls Dupont et Raguet ont sauvé un jeu, à 2-1 et à 8-2.


Grimminge – Acoz 13-8

Grimminge: Boeykens et K. Lievens; Musch, de Cooman et G. Lievens.

Acoz: Fiasse et Soquette (Bonnami à 7-3); Di Santo, Piérard et Merveille.

Balles outres. – Au rechas: Di Santo 8; de Cooman 7; Piérard 5; K. Lievens et Fiasse 4; Musch 3; Boeykens 2; G. Lievens 1. Livrées mauvaises: de Cooman 4; Soquette 3; Musch, Fiasse et Merveille 2; Boeykens, Di Santo et Piérard 1.

Merveille s’est blessé au genou (ménisque?). Bien vite, il a permuté avec Piérard. Ce dernier et Di Santo ont couvert au maximum leur équipier mais en face, de Cooman a craché le feu.

© Tam.be

Mont-Gauthier ouvre la saison des tournois ce mardi

Le mois de juillet annonce toujours l'ouverture de la (toujours trop petite) saison des tournois. Mais l'on devra attendre moins longtemps que les années précédentes puisque les dirigeants de Mont-Gauthier ont décidé d'organiser leur première épreuve en sept jeux de leur existence. Elle débutera ce mardi avec Kerksken comme première tête de série au sein duquel on recense trois Namurois pure souche: Benjamin Dochier, Nicolas Nantel et Eddy Charloteaux. Quoi de plus normal pour des Alostois qui ont remporté les trois épreuves de semaine l'année dernière...

Face à Sirault et à Galmaarden, la qualification pour les demi-finales de samedi ne devrait pas être trop difficile à décrocher. Les Alostois devraient y retrouver l'ennemi de toujours, Baasrode, désigné tête de série de la journée qualificative de mercredi et qui devra se débarrasser de la réplique de Wieze et de Maubeuge.

Jeudi, l'effervescence sera la plus importante puisque l'équipe locale tentera de faire rêver ses supporters. Leurs rivaux? Acoz et Grimminge. Au sein des premiers, les Rochefortois retrouveront un certain Steve Soquette, pas le dernier motivé à l'idée de se produire à nouveau sur les terres de ses anciens exploits. Tandis que les seconds demeurent toujours coriaces à battre, à moins que la motivation de devoir se déplacer si loin de chez eux ne s'étiole sur le chemin allant de Grimminge à Mont-Gauthier

Enfin, la journée de vendredi aura les allures de duels régionaux entre équipes de Wallonie picarde. Thieulain et Isières, arbitrés par Ogy, se retrouveront 48 heures avant de croiser le fer en championnat. En vue de cet important rendez-vous, on espère que les protagonistes ne vont pas boycotter le tournoi namurois. Même si on se doute qu'Ogy ne cracherait pas sur une présence en demi-finale.

Petite particularité sympathique: la journée finale, qui débutera à 14h30, sera arbitrée par deux hommes en noir. En espérant que cela donne de (bonnes) idées à d'autres...


LE PROGRAMME DE LA SEMAINE

A. Mardi 4 juillet (15h).

1. Sirault – Galmaarden

Kerksken – vaincu 1

Kerksken – vainqueur 1

Arbitre: M. Chavée


B. Mercredi 5 juillet (15h)

1. Wieze – Maubeuge

Baasrode – vaincu 1

Baasrode – vainqueur 1

Arbitre: M. S. Luffin


C. Jeudi 6 juillet (15h)

1. Acoz – Grimminge

Mont-Gauthier – vaincu 1

Mont-Gauthier – vainqueur 1

Arbitre: Mme Dusépulchre


D. Vendredi 7 juillet (15h)

1. Isières – Ogy

Thieulain – vaincu 1

Thieulain – vainqueur 1

Arbitre: M. Cassart


Samedi 8 juillet (14h30)

Demi-finales

E. Vainqueur A – vainqueur B

F. Vainqueur C – vainqueur D

Finale

Vainqueur E – vainqueur F

Arbitres: MM. Dufey et Coppine