Jeu de Balle

Par rapport à la veille, la troisième journée du Tilburck a été nettement moins prenante.

Logiquement, Ogy n’a fait que de la figuration. Les Lessinois n’ont en effet aligné que deux cadres, complétés par Bracke d’Oeudeghien et deux gars de Promotion, le jeune Ramu et l’ancien Wattier(Yohan)

Face à Maubeuge, sans Couteau, Dhaenens démarrait en frappant outre dans son jeu et Mauroit enchaînait avec deux larges : 2-0. Malgré une outre au contre-rechas de Ghislain, au rectangle, Bracke enlevait son service. Mais Ghislain était intouchable et Dasset était consistant. Tout au plus le dernier jeu montait-il à 40-40. Wattier était poussé à la faute par Becq.

Un troisième service primé de Vandenabeele, à 40 à 2, et une outre de Sauvage lançaient Thieulain (en short, sans Pozzebon) : 2-0. Becq servait au-dessus à 40-15. Ce dernier était de tous les bons coups. A 5-0, Vandenabeele redressait un jeu de 0-40 et Becq frappait entre les perches pour enlever le dernier jeu, le 4e de 40 partout.

Vandenabeele éprouvait quelques difficultés à cadrer ses envois dans le jeu d’ouverture de la finale. Mais malgré deux baraques, il enlevait la mise en poussant Gossuin à la faute, à 40-40 : 1-0. Dhaenens égalisait derechef en réussissant deux livrées entre les bois. Maubeuge s’énervait dans le troisième jeu, réclamant une portée de balle de Nico Becq, sur un arrêt le long de la ligne. Delbecq frappait au-dessus et le même Becq livrait outre en décision. Gossuin égalisait mais les Leuzois, nettement plus présents à la frappe, filaient de l’avant. Ghislain perdait la chasse à 40 à 2. Sauvage se mettait en évidence au contre-rechas et Dhaenens décordait à deux reprises à l’envoi : 5-1. Un envoi entre les perches de N. Becq et deux outres de Delbecq dans le 9e jeu mettaient fin à la journée.