Jeu de Balle

Joos et Baasrode étaient bien trop puissants face à Isières (Baasrode 7 4 Isières)

Le tournoi d’Ogy a maintenu en haleine les amateurs. Déjà, la dernière éliminatoire, vendredi, a laissé un souvenir mémorable à la suite de la surprise réalisée par Isières en finale de jour face à Thieulain. Le leader du championnat semblait avoir cause gagnée à 0-4 et 3-6.

Mais les Athois ne lâchaient pas prise et Metayer perdait finalement son jeu à 6-6. Samedi, la lutte d’ouverture opposait Kerksken à Baasrode. Un petit cru. Les fonciers Nantel et Will Cassart n’étaient pas dans un grand jour. De plus, Dochier perd ses deux jeux. Les Termondois s’imposent 4-7.

L’autre demi-finale, entre Sirault et Isières, fut d’un calibre plus élevé, notamment en raison de beaux échanges entre Raguet et Dimi Dupont. Par rapport à la veille, les joueurs de la Fraternelle devaient composer sans leur foncier titulaire, Eddy Charloteaux. Logiquement, Dam Famelart s’y est collé. Mais, en début de partie, il n’y en a eu que pour les Saint-Ghislainois, qui se détachèrent à 4-1.

La blessure de Rochart dans le 6e jeu coupait l’élan montois. Leturcq, à froid, servait au large en décision. La frappe athoise entrait en action : 4-3 sur une outre de Willaert à 40-40 et 4-4 sur des rechas primés de Scarcez et D. Dupont. Leleux poussait Nico Dupont à la faute à 40 à 2. Le dernier jeu montait encore à 40 partout.

Dimi Dupont réussissait une dernière outre : 4-7. En finale contre Baasrode, Isières a eu sa chance à 1-3. Willaert perdait son jeu malgré deux services entre les lattes. À partir de 3-3, Joos se mettait à cracher le feu. Les Hennuyers prenaient un coup au moral. Ils payaient aussi le prix de leurs efforts. Seul le vétéran Leleux enlevait encore un jeu, à 6-4. Pour l’anecdote, les prix individuels vont à Joos (frappe), Willaert (livrée), Leleux (cordier) et Famelart (fair-play).