La deuxième éliminatoire du « Maurice de Sirault » a été palpitante dans la mesure où chacun des trois participants s’est imposé de haute lutte.

En ouverture, Ogy émerge grâce à un super Wattier, bien soutenu par Masure et Bracke. Isières, au complet aussi reste dans la course jusque 4-3. Les Lessinois avancent à 6-3, concèdent un retour à 6-5 puis parviennent à conclure 7-5. Face à Isières, Baasrode n’est jamais parvenu à inverser la tendance. A cinq reprises, les Termondois égalisent. Néanmoins, le travail de sape opéré par Dupont, excellent au grand-milieu, et Charloteaux, régulier au fond, finit par payer : -6-7 pour les Athois. Tout peut donc encore arriver en finale de jour. Baasrode pouvait renverser la tendance à condition qu’Ogy n’engrange que cinq jeux au maximum. C’est ce qu’il est advenu au terme d’une palpitante rencontre. Ogy ouvre le score et mène la danse jusque 3-4. Les Termondois renversent les rôles à 5-4, par Joos et William Cassart. Les Lessinois semblent faire le plus dur en égalisant. Le sixième jeu ne tombera pas. Malgré de bons envois, Bracke se prenait deux balles de W. Cassart au-dessus de la tête. Le jeu montait à 40 à 2 et Devan Cassart, sollicité, s’empressait de remiser entre les bois pour offrir la qualification aux Flandriens.

Résultats : Ogy – Isières 7-5, Baasrode – Isières 6-7 et Baasrode – Ogy 7-5