Les larmes de Thomas Briels après la victoire des Red Lions : " Les deux derniers mois ont été si durs"

L’emblématique capitaine des Red Lions n’a pu retenir ses larmes en quittant le stade.

Les larmes de Thomas Briels après la victoire des Red Lions : " Les deux derniers mois ont été si durs"
©BELGA

Thomas Briels a vécu un tourbillon d’émotions ces derniers mois. Mi-juin, il apprenait qu’il jouerait le rôle de réserviste à Tokyo. Le 24 juin, la nouvelle était diffusée officiellement par le staff. Le joueur d’Oranje-Rood a été exemplaire en montrant son attachement à l’équipe malgré sa déception. Fin juin, il apprenait que les réservistes pourraient remplacer des titulaires sans que ce retrait ne soit définitif.

L’espoir renaissait même s’il ne souhaitait aucun malheur à ses coéquipiers. À Tokyo, il a joué six matchs sur sept. Shane McLeod n’a aligné son 16 type que lors du quart de finale contre l’Espagne. Briels, qui remplaçait Boon en méforme, a été capital face à l’Inde.

L'attaquant a forcé plusieurs pc dont celui qui a amené le 2-2. "À la fin du match, je pensais à mes coéquipiers", confiait celui qui a eu des crampes en même temps aux deux mollets en fin de match. "Nous avons toujours été là les uns pour les autres. Je sors de deux mois si durs", poursuit-il en pleurant sous le poids de l'émotion

“Être ici en finale avec ces gars est magique. Je ne trouve pas mes mots. Mentalement, j’ai vraiment souffert en juin, mais j’ai toujours voulu être là pour l’équipe.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be