Yvete Alloo, paralysée des jambes à l'âge de 15 ans, avait remporté l'or en tennis de table lors des premiers Jeux Paralympiques qui se sont tenus à Rome du 18 au 25 septembre 1960. Elle avait récidivé quatre ans plus tard. Elle a également participé aux fondements du Belgian Paralympic Committee.

En 1960, elle faisait partie des 15 athlètes belges qui ont participé aux premiers Jeux Paralympiques de Rome. Yvette Alloo participait aussi aux épreuves d'escrime.

"C'est une véritable icône du mouvement paralympique belge", a souligné Anne d'Ieteren, présidente du Belgian Paralympic Committee. "Officiant comme bras droit de personnalités telles que le Chevalier Dr. Albert Tricot, elle fait partie des membres fondateurs de la Fédération Sportive Belge des Handicapés (FSBH), qui a précédé le Belgian Paralympic Committee. Elle a donc joué un rôle essentiel dans notre histoire. Nous avons appris avec beaucoup de tristesse son départ, au moment où nous souhaitions justement fêter avec elle le 60e anniversaire de sa performance historique à Rome 1960".

Quatre ans plus tard, elle a reconquis l'or aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 1964. Seuls deux athlètes belges avaient alors effectué le voyage au Japon.

Yvette Alloo a mis fin à sa carrière sportive en 1965.